bonus-malus-etranger

Faire reconnaître son bonus ou ses années de conduite

Même si la majorité des pays européens appliquent un système de bonus-malus aux conducteurs de véhicules, il n’existe pas de dispositif unifié. Pour un français qui vient résider dans un pays européen et désire assurer sa voiture localement, il s’agit de se renseigner avant l’installation sur le fonctionnement local du taux de réduction-majoration. Des pays comme, l’Allemagne, l’Italie, la Grèce ou la Belgique appliquent un seul système quel que soit la compagnie d’assurances. Il est par contre libre au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Irlande et en Espagne.

Les taux sont également différents avec par exemple une majoration de 20 % au Portugal après deux sinistres alors qu’elle n’est que de 20 % aux pays bas après 6 sinistres. Le nombre d’années nécessaires à l’application d’un bonus peut également changer d’un pays à l’autre.

Cette diversité n’empêche pas pour autant qu’un conducteur français puisse se voir appliquer sur son nouveau contrat tout ou partie du bonus dont il bénéficiait en France. Concernant les conducteurs dont la prime était majorée suite à un ou plusieurs sinistres, ils sont également gagnants puisque le transfert de bonus-malus n’est pas automatique.

Une fois installé en tant que résident, le propriétaire de la voiture souscrit une assurance à la compagnie de son choix. Pour bénéficier d’une prime réduite, certaines compagnies exigent le relevé d’information fourni par l’assureur précédent. D’autres se basent sur les années de conduite que le futur assuré devra prouver en fournissant les documents demandés. Il peut s’agir des années en tant qu’assuré ou depuis l’obtention du permis. Les assureurs disposent ensuite de tables de conversion permettant d’établir le montant de la prime.

En attendant d’être assuré localement

À moins d’en faire la demande expresse, un automobiliste ne devient pas résident d’un autre pays européen aussitôt après avoir franchi la frontière. Il peut ainsi rester assuré par sa compagnie française durant plusieurs mois et bénéficier de la garantie d’assurance associée à la carte verte. Encore faut-il que cette couverture soit prévue dans le contrat et de manière efficace. Le contrat peut en effet prévoir la suspension de certaines garanties lorsque le véhicule circule en dehors du territoire français.

Demeurer dans un pays étranger peut exposer à des risques différents de ceux auxquels le conducteur est confronté en France, ce qui peut amener à demander des options complémentaires à son assureur ou à souscrire un nouveau contrat. En vous aidant du comparateur LesFurets.com, vous avez la possibilité de modeler un contrat en fonction de vos besoins après une simulation d’environ 4 minutes. Une fois vos options sélectionnées, il ne vous reste plus qu’à passer à l’étape de la souscription en ligne. Aussi facile que la comparaison, la finalisation du contrat sur LesFurets.com vous permet d’économiser en moyenne 220 €* sur le montant de la prime annuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *