bonus-malus-etranger

Des différences selon les pays et les assureurs auto

Même si la majorité des pays européens appliquent un système de bonus-malus à leurs assurés, il n’existe pas de dispositif unifié. Si vous comptez résider dans un pays européen et désirez assurer votre voiture localement, il faudra vous renseigner sur le fonctionnement du bonus/malus dans le pays de destination.

Des pays comme l’Allemagne, l’Italie, la Grèce ou la Belgique appliquent le même système quelle que soit la compagnie. Au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Irlande et en Espagne, les assureurs auto sont libres de fixer les taux qu’ils souhaitent.

Cette diversité n’empêche pas de conserver votre bonus lors de la souscription de votre nouveau contrat :

  • Pour bénéficier d’une prime réduite, certaines compagnies exigent le relevé d’information fourni par l’assureur précédent.
  • D’autres se basent sur les années de conduite du futur assuré. L’assureur peut prendre en compte votre ancienneté en tant qu’assuré ou le nombre d’années depuis l’obtention de votre permis. Les tables de conversion de chaque société permettent ensuite d’établir le montant de la prime.

Continuer à assurer votre voiture en France

Tant que vous n’êtes pas considéré légalement comme résident dans un autre pays – il faut en faire la demande – vous continuez d’être assuré par votre compagnie d’assurance auto française. Vous bénéficiez alors de la garantie d’assurance associée à la carte verte. Les pays dans lesquels vous êtes assuré y sont mentionnés.

Nous vous conseillons de vérifier :

  • que vos garanties restent les mêmes d’un état à l’autre ;
  • qu’elles demeurent les mêmes qu’en France ;
  • que le montant des franchises n’est pas majoré ;
  • que vos passagers et/ou un éventuel conducteur secondaire restent assurés. 

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez demander à votre assureur d’ajouter les options nécessaires afin d’être couvert dans le pays où vous souhaitez résider. Vous pouvez aussi changer d’assureur auto et souscrire un contrat pour les premiers mois de votre expatriation.

Le conseil d'Hervé !
Rester assuré en France ne doit qu’être qu’une solution temporaire le temps d’obtenir un nouveau contrat chez un assureur automobile local.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *