MENU
Assurance auto et type de parking
Comparez les tarifs en fonction de vos conditions de stationnement !
Et trouvez la meilleure assurance auto pour votre type de parking.
Je compare

Le lieu de parking : un critère important pour votre assureur auto

Avec une durée d’utilisation effective de moins de 5 %, c’est à l’arrêt qu’une voiture passe l’immense majorité de sa vie. Que votre véhicule soit garé près de votre domicile, à proximité de votre lieu de travail ou sur un parking municipal, il est exposé à des risques. Le lieu de stationnement influe sur le niveau de risque, c’est pour cela que l’assureur auto prend en compte ce critère pour le calcul votre prime.

  • Le lieu de parking le mieux sécurisé est le box.
  • Vient ensuite le garage attenant ou très proche du domicile : les deux peuvent être couverts par l’assurance multirisque habitation s’ils sont situés dans un rayon de moins d’un kilomètre du domicile.
  • Le parking collectif couvert situé dans l’immeuble où vous résidez fait partie des lieux considérés comme sécurisés : certains règlements de copropriété assimilent même cet emplacement à une partie commune assurée par le contrat de la copropriété.
  • Le parking aérien d’un immeuble n’étant pas couvert par nature, il n’est pas toujours considéré comme sécurisé.
  • Garer sa voiture dans la rue de manière habituelle représente le niveau de danger maximal : rétroviseurs arrachés, éraflures et risque de vol peuvent certes être assurés, mais en échange d’une hausse de prime et de l’application de franchises en cas de sinistre, les auteurs étant rarement identifiés.
ÉCONOMISEZ 308€ / an* sur votre assurance auto
Je compare

Parkings publics et privés, comment êtes-vous assuré ?

Les parkings publics

Un parking communal ou de grande surface est ouvert à la circulation publique. En cas d’accident, ce sont les règles du Code de la route qui s’appliquent. Cela signifie que contrairement à une idée répandue, le partage des responsabilités 50/50 n’a rien de systématique. S’il est prouvé qu’un seul conducteur est responsable à 100 % du sinistre, seule son assurance auto couvrira les dommages causés.

En ce qui concerne les parkings publics payants en ville : si l’usager a été informé dès son entrée de l’absence de responsabilité de l’exploitant, ce dernier ne peut être tenu pour responsable. L’exploitant demeure toutefois civilement responsable si les dommages sont causés par la structure même du lieu de parking. 

Les parkings privés

Pour les parkings privés, le prix payé par l’usager correspond à un droit de stationnement et non de dépôt ou de gardiennage. Cette limite de responsabilité est d’ailleurs clairement indiquée sur les lieux et au dos du ticket. C’est par conséquent l’assurance du ou des véhicules qui intervient dans le règlement des sinistres. Faute de signalisation routière, c’est alors souvent la règle des torts partagés qui s’applique.

Si vous avez souscrit un abonnement pour un emplacement de parking privé au mois ou à l’année, il est important de lire attentivement la partie portant sur les responsabilités réciproques.

Le stationnement de nuit entre dans la tarification de votre assurance auto. N’hésitez pas à comparer les offres présentes sur le marché. Vous trouverez l’assurance auto la plus adaptée à votre profil et à vos besoins.

Comparez les prix des assurances auto pour votre type de parking

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparez les prix des assurances auto pour votre type de parking