MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Je compare

Quand revendre sa voiture ?

L’année qui suit l’achat d’une voiture neuve s’accompagne d’une décote moyenne de 30 %. Elle perd ensuite environ 10 % de sa valeur par an, certains modèles étant plus touchés que d’autres.

D’autres facteurs entrent en jeu :

  • Si votre véhicule a été remplacé par un autre modèle dans la gamme de la marque, la décote est supérieure.
  • Si le kilométrage annuel est inférieur à la moyenne, la décote de voiture est généralement inférieure.
  • S’il s’agit d’un modèle recherché du type Renault Twingo, Peugeot 306 ou Volkswagen Golf, vous pouvez espérer le revendre au-dessus de la cote.

Suivant le type de véhicule, il est préférable d’attendre une période spécifique de l’année pour en tirer le meilleur prix :

  • Les citadines et les voitures de plus de 5 ans se vendent par exemple mieux en septembre.
  • Le mois de janvier n’est pas le meilleur mois pour revendre votre voiture, quels qu’en soient le type et l’âge.
  • La période de mars à juin est marquée par une quantité importante de transactions.
  • Les familiales, monospaces, SUV et autres 4X4 se vendent toujours mieux quelques temps avant les vacances.
  • Il vaut mieux attendre les beaux jours pour mettre en vente un cabriolet. Proposer ce type de voiture en plein hiver n’attirera naturellement que très peu ou pas d’acheteurs.

Pollution, réputation, consommation… Des facteurs à prendre en compte pour mieux cibler vos acheteurs

Depuis quelques années, de nombreux acheteurs de voitures d’occasion prennent également en compte l’aspect environnemental.

Une voiture moins polluante sera d’autant plus privilégiée lorsque des mesures spécifiques sont prises par les élus locaux pour limiter la circulation.

La revente d’une voiture diesel âgée de plusieurs années en région parisienne risque d’être difficile en raison des normes antipollution même si elle est en très bon état. Proposée dans des zones plus rurales, cette voiture pourra en revanche trouver aisément un acquéreur. Le ciblage géographique revêt dès lors une importance plus grande que par le passé pour vendre une voiture d’occasion.

Certaines voitures sont aussi plus faciles à vendre que d’autres en raison de l’image qualitative qui leur est attachée. En effet, deux véhicules achetés neufs au même prix, affichant les mêmes spécificités théoriques et un kilométrage identique, se revendront à des prix très différents suivant leur réputation.

Enfin, la décision de l’acheteur d’une voiture d’occasion sera influencée par la consommation, les coûts d’entretien, le prix de l’assurance et la fiabilité du modèle.Femme nettoyant sa voiture

Préparer sa voiture pour la revendre : les essentiels

Pour revendre votre voiture d’occasion, il est primordial de lui refaire une petite beauté. En effet, ce n’est pas parce que votre acheteur souhaite un véhicule d’occasion qu’il ne sera pas regardant sur son état. Voici quelques points de « car-staging » qu’il vaut mieux ne pas oublier :

  • Un nettoyage en profondeur de l’intérieur et du coffre : relevez les sièges arrière, aspirez dans les moindres recoins, essayez de faire disparaître les taches avec un détachant à sec. Si vous fumez habituellement dans la voiture, supprimez toute odeur de tabac. Des produits dédiés fonctionnent très bien et si le tissu des sièges ou les revêtements de sol sont imprégnés, un shampooing chassera ces mauvaises odeurs. N’oubliez pas de vider les cendriers, à l’avant comme à l’arrière.
  • Une vérification de la carrosserie : si des rayures ou des traces de goudron sont présentes, essayez de les éliminer. Il existe des produits efficaces pour les deux situations.
  • Une remise en état de quelques équipements : une baguette de protection manquante, un enjoliveur de roue perdu ou des patins de pédaliers usés n’ont rien de grave, mais soulignent une certaine négligence.
  • Si les tapis de sol sont abîmés, vous pouvez également les changer, ça n’a l’air de rien, mais cela peut faire toute la différence !
  • Retirez au maximum les signes de personnalisation qui ne séduiront pas obligatoirement l’acheteur potentiel.
  • Vérifier l’état des pneus : s’ils sont usés, leur remplacement entraîne, certes, une dépense, mais cette dernière vous permettra finalement de vendre plus aisément votre véhicule. Évitez les premiers prix dont la qualité douteuse ne manquera pas de peser négativement.
  • Changez les essuie-glaces s’ils sont usés. Il ne manquerait plus que votre acheteur ne puisse pas repartir avec le véhicule pour cause de pluie battante et d’essuie-glaces défaillants !

Cache-misère : n’en faites pas trop !

Faire une remise en état du véhicule avant de le vendre est nécessaire, mais attention si vous en faites trop, vous pourriez donner une image négative à l’acheteur potentiel.

Par exemple, habiller des sièges détériorés de superbes housses flambant neuves n’est pas une bonne idée. Cela ne manquera pas d’attirer l’attention de l’acheteur qui s’apercevra très vite de l’état réel des sièges. Un nettoyage trop approfondi du moteur risque également de laisser supposer qu’il ne l’était pas auparavant ou que cela vise à éliminer des traces de fuites. C’est d’autant plus vrai lorsque la voiture est relativement ancienne. Un aspect poussiéreux, mais authentique est souvent préférable.

Dans l’habitacle, des patins de pédalier trop neufs risquent d’éveiller la méfiance de l’acheteur qui peut penser à une anomalie des freins ou de l’embrayage.Garagiste ayant terminé un contrôle technique

Le contrôle technique : un élément obligatoire

Le contrôle technique est obligatoire pour vendre un véhicule, et c’est ce qui permet à l’acheteur de mettre la carte grise à son nom.

Il est également riche d’enseignement pour le vendeur. En effet, lors du contrôle, de petites anomalies peuvent être mises à jour, qui ont tout intérêt à être corrigées. Si des problèmes ont été détectés lors du contrôle et corrigés lors de la remise en état du véhicule, jouez la transparence en fournissant les factures prouvant les réparations.

Le conseil d'Hervé !
Revendre votre voiture peut devenir plus complexe suivant le modèle. Pour perdre un minimum d’argent, il est donc essentiel d’appliquer une stratégie différente suivant la saison, le type de véhicule, son kilométrage et le prix de vente envisagé.
Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto