MENU

Un accompagnateur de son choix, un véhicule d’auto-école

Passer son permis en candidat libre peut aussi bien concerner l’épreuve théorique, celle pratique ou les deux. Le candidat adresse le formulaire 02 n°14866*01 à la préfecture ou sous-préfecture de son lieu de résidence. C’est une fois sa demande acceptée qu’il peut commencer la phase d’apprentissage de la conduite. Si l’élève a passé avec succès l’épreuve théorique il y a moins de 5 ans, inutile de la repasser.

L’âge minimal pour l’apprentissage de la conduite est de 16 ans.  L’accompagnateur en charge de la formation doit posséder le permis de conduire depuis au moins 5 ans sans avoir commis de fautes de conduite graves. Durant les périodes de conduite, l’accompagnateur doit être en permanence assis à côté de l’élève. La durée minimale est de 20 heures.

Permis candidat libre : quelle différence avec la conduite accompagnée ?

La différence majeure entre l’apprentissage accompagné de la conduite et la formation en candidat libre concerne le véhicule. Alors que dans le premier cas un véhicule ordinaire suffit, la présentation en candidat libre impose l’utilisation d’une voiture spécialement aménagée. Le véhicule doit en effet être équipé d’un dispositif doublant les commandes d’embrayage, de freins et d’accélérateur. Les rétroviseurs extérieurs et intérieurs sont également doublés.

Inutile de préciser qu’il est impensable même pour un bricoleur très averti de modifier son propre véhicule pour le rendre conforme à ces exigences, une homologation étant de plus obligatoire. Rassurez-vous, il existe des sociétés proposant la location de ce genre de véhicules sur leur réseau. Cette location est généralement disponible sous la forme de forfaits d’heures, de kilométrage et de durée.

Quelle assurance est la plus adaptée ?

Le véhicule doit être assuré au minimum pour couvrir la responsabilité civile. Cette couverture minimale est souvent comprise dans le contrat de location du véhicule. Cette assurance demande toutefois à être améliorée par des garanties supplémentaires couvrant tant l’élève que les dommages subis par le véhicule.

Certaines sociétés de location proposent des solutions complètes d’assurance comparables aux formules tous risques. Il faut malgré tout bien vérifier le montant des franchises appliquées en cas de sinistre responsable, celles-ci pouvant être très élevées. Certains contrats de location prévoient une majoration de la franchise pour certains sinistres, ce qui impose une lecture attentive du contrat.

En cas d’accident, qui est responsable ?

Comme pour la conduite accompagnée, l’apprentissage en candidat libre fait de l’accompagnateur le seul responsable en cas d’accident. Les garanties de l’assurance doivent par conséquent être suffisantes pour englober un maximum de situations.

Une fois les deux épreuves obtenues, le conducteur est considéré comme novice durant 3 ans. Le fait de ne pas passer par une auto-école ne permet pas de bénéficier des dispositions de l’apprentissage anticipé de la conduite qui réduit à deux ans la période probatoire.

Le conseil d'Hervé !
Pour vous inscrire à l’épreuve du code de la route, vous devez régler la somme de 30 euros

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto