MENU

Pourquoi passer son permis de conduire à l’étranger ?

Les Français qui passent leur permis de conduire à l’étranger mettent généralement en avant :

    • la rapidité des procédures, notamment pour ceux qui ont échoué une première fois
    • la plus grande simplicité des examens
    • des tarifs souvent très inférieurs à ceux pratiqués dans l’hexagone

Permis de conduire obtenu dans un pays de l’UE : quelles conséquences ?

Passer son permis dans un autre pays de l’UE ou de l’Espace économique européen est autorisé. De plus, un permis de conduire obtenu dans l’un de ces pays permet tout à fait à un automobiliste de rouler en France en toute légalité et sans limite de temps. 

Seules conditions pour circuler en France avec un permis européen :

    • que le permis soit en cours de validité
    • que vous ayez plus de 18 ans
    • que vous souscriviez une assurance auto pour votre véhicule 

Enfin, sachez qu’un conducteur titulaire d’un permis de conduire d’un autre pays de l’UE peut l’échanger contre un permis français.

Quid d’un permis de conduire obtenu hors des frontières de l’UE ?

Si vous souhaitez passer votre permis de conduire dans un pays extra-européen, les conditions sont en revanche plus drastiques : vous devez être majeur et résider dans ce pays pendant au moins 6 mois.

De plus, échanger votre permis de conduire étranger contre un permis français n’est possible que dans le cas où le pays en question a signé un accord de réciprocité avec la France. Vous disposerez alors d’un délai d’un an pour le faire.

Quels sont les désavantages à passer son permis à l’étranger ?

Si cette démarche peut paraître alléchante, elle présente néanmoins quelques désavantages :

    • vous serez obligé d’échanger votre permis étranger contre un permis français en cas d’infraction qui entraîne une perte de point, voire de suspension ou d’annulation de votre permis de conduire. Si votre permis a moins de 3 ans, vous recevrez donc un permis probatoire.
    • si vous souhaitez partir à l’étranger pour passer votre permis suite à une suspension, une annulation ou une interdiction de le repasser, votre permis sera considéré comme nul en cas de contrôle.
    • si vous avez passé votre permis dans un pays extérieur à l’Union Européenne ou à l’EEE, vous devrez prouver que vous avez bien résidé dans le pays au moins 6 mois pour pouvoir procéder à l’échange. Vous devrez ainsi présenter des pièces justificatives.
Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 commentaire(s)

    1. Charpentier Laurent

      Bonjour, j’ai un permis qui porte la mention 70 (c’est un permis moto que j’ai passé en côte d’Ivoire en 1992), je souhaiterais savoir si je peux conduire une moto en France avec. La préfecture n’a pas su me répondre… peut être en saurez vous davantage. Merci. Cordialement.

      1. LesFurets

        Bonjour Laurent,

        En premier lieu,pour être reconnu en France, vos permis moto ivoirien doit répondre à 3 conditions :

        – être en cours de validité ;
        – avoir été délivré par un pays dont vous étiez résident à l’époque ;
        – être rédigé en français ou être accompagné d’une traduction officielle en français.

        De votre côté, vous devez réunir les 5 conditions suivantes :

        – avoir l’âge minimal légal requis en France pour conduire une moto (ce qui semble être le cas pour vous) ;
        – ne pas faire l’objet d’une sanction portant sur votre permis en Côté d’Ivoire (retrait ou suspension par exemple) ;
        – ne pas avoir fait l’objet d’une sanction relative au permis en France avant d’obtenir votre permis étranger ;
        – respecter les éventuelles mesures restrictives figurant sur votre permis ;
        – si vous êtes Français ou Européen ou d’un pays partie à l’accord sur l’Espace économique européen (EEE), vous devez avoir passer l’examen du permis moto avec une succès à une période au cours de laquelle votre résidence habituelle était en Côte d’Ivoire.

        Ceci étant dit, si vous êtes Français, la durée de reconnaissance d’un permis étranger en France est d’un an maximum à partir de l’entrée sur le territoire national. Au-delà d’un an, vous devez demander l’échange du permis étranger contre un permis français faut de quoi, vous ne pourrez plus conduire en France avec votre permis étranger et serez dans l’obligation de repasser l’examen du permis de conduire.

        En résumé, si vous êtes revenu en France il y a plus de 12 mois, vous n’avez pas le droit de conduire une moto et devez repasser votre permis. Si vous êtes revenu en France il y a moins de 12 mois, alors rendez-vous ici pour faire votre demande d’échange de permis de conduire, la France et la Côte d’Ivoire disposant d’un accord bilatéral permettant l’échange des permis A et B : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R31381.

        En espérant vous avoir aidé, merci pour votre fidélité et à très bientôt sur LesFurets.com.

    Comparer les devis auto