MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Je compare
  • Quelle est l’étendue de l’interdiction de circuler ?

    Depuis le 1er juillet 2016, les voitures dont la date de première mise en circulation est antérieure à 1997 n’ont plus le droit de circuler dans Paris en semaine, de 8 à 20 heures.

    Une vingtaine de villes ont souscrit au plan des zones à circulation restreinte qu’elles vont mettre en place progressivement et adapter à leur situation face à la pollution urbaine.
    Les voitures « hors normes » auront donc le droit de circuler la nuit et le week-end.

  • Quelle est l’utilité de cette mesure ?

    Réduire de 75 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050, tel est l’objectif que Paris doit atteindre sous peine d’avoir à payer une amende.

    La loi de transition énergétique de juillet 2015 donne le droit aux communes de restreindre la circulation dans le but d’améliorer la qualité de l’air.
    Les grandes villes françaises qui dépassent les normes européennes sont également concernées et doivent par conséquent prendre les mesures nécessaires.

  • Pourquoi les vignettes Crit’Air ?

    Ces vignettes sont au nombre de sept et concernent tant les voitures que les motos et les scooters. Elles sont de couleurs différentes, chacune étant associée à une date d’immatriculation, la norme Euro et le carburant utilisé.

    L’objectif de ces vignettes est d’indiquer de manière rapide et claire à quelle catégorie appartient le véhicule. Les communes ayant mis en place des zones de circulation restreinte pourront ainsi filtrer l’accès du centre-ville ou de certains quartiers de manière différente lors des pics de pollution ou en permanence.

  • Quelles sont les pénalités en cas d’absence de la vignette Crit’Air ?

    Actuellement, rien n’est encore clairement fixé concernant les sanctions en cas d’absence de la vignette puisqu’elle n’est pas encore obligatoire. Elle le deviendra à partir du 1er janvier 2017 et le non-respect de cette obligation devrait s’accompagner d’une amende de 45 €, soit le même tarif que pour les conducteurs outrepassant l’interdiction de circuler.

  • Comment obtenir la vignette Crit’Air ?

    Pour obtenir sa vignette, le propriétaire d’un véhicule doit se rendre sur le site https://www.certificat-air.gouv.fr/. À l’aide de sa carte grise, il doit ensuite renseigner le formulaire et s’acquitter de la somme de 4,18 €. La vignette Crit’Air est expédiée à l’adresse associée au certificat d’immatriculation.

  • Quelles sont les exceptions à la règle ?

    Comme toute loi, celle sur l’interdiction de circuler sera accompagnée d’exceptions notamment afin de s’adapter à la situation économique et sociale. Ainsi, les véhicules prioritaires, ceux loués pour déménager ou pour d’autres raisons pourront sans trop de doutes bénéficier d’une dérogation permanente ou temporaire.

  • Les voitures de collection sont-elles concernées par l’interdiction de circuler ?

    Les propriétaires de voitures de collectionqui représentent un parc de 200 000 véhicules en France et 5 000 sur Paris, se sont inquiétés de cette interdiction de circuler. Le ministère de l’Environnement s’est montré compréhensif en accordant une dérogation aux propriétaires de ces voitures. Cette autorisation n’interdit pas pour autant à Paris et aux communes qui adhèrent au dispositif d’appliquer leurs propres sélections.

  • Les banlieusards et les provinciaux sont-ils concernés par l’interdiction de circuler ?

    Les zones de circulation restreinte concernent tant les résidents que les banlieusards ou les provinciaux. Dès lors, les véhicules des personnes travaillant dans une de ces zones, devant la traverser ou la visiter en tant que touristes n’ont pas non plus le droit de circuler s’ils ne respectent pas les normes.

  • Quel avenir pour l’interdiction de circuler ?

    Les normes actuelles constituent des nouveautés et sont donc appelées à évoluer dans le temps. Tout dépend en fait des résultats obtenus en matière de lutte contre la pollution. Cette mesure sera peut-être assouplie en cas de résultats moins performants que prévus par rapport à la gêne induite ou au contraire renforcée pour atteindre l’objectif. L’interdiction actuelle pourra tout aussi bien être durcie si la baisse de la pollution va dans le sens souhaité, preuve de son efficacité.

  • Que faire de sa vieille voiture ?

    La valeur d’une voiture qui n’a quasiment plus le droit de circuler en ville va subir une baisse notable à la revente. Pour un véhicule relativement ancien, la baisse pourrait atteindre entre 20 et 30 % suivant les cas. Les transactions portant sur des voitures de plus de 20 ans représentent actuellement 5 % du marché, soit environ 250 000 ventes par an. Avec la mise en place de l’interdiction de circuler dans certaines villes, le nombre estimé de transactions passera à 550 000 par an associé à des prix revus à la baisse.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 commentaire(s)

    1. bessot yves

      deux questions comment seront nous informés des zones de non circulations comment determiner les quartiers concernés est ce paris centre pourrons nous laisser notre vehicule pour les provinciaux a l entree de paris ? secondo a qui va bénéficier le prix des vignettes ? belle aubaine . si l on interdit on interdit a tout le monde pour le trafic ne traversant pas il faut devier sur les auroutes de contour .. les personnes les plus touchés seront encore une fois ceux qui ne pourront pas changer leur voitures bravo les socialistes

      1. LesFurets

        Bonjour Yves,

        Vous connaitrez les zones de circulation restreinte auprès de la mairie ou de la préfecture de votre domicile. Il y a aussi fort à parier que nous en parlerons, de même que la presse régionale.

        Concernant la région parisienne, c’est Paris intra-muros uniquement qui est concerné. Le périphérique, le Bois de Vincennes et le Bois de Boulogne ne le sont pas.

        Pour les Provinciaux qui viennent à Paris, sachez qu’il existe effectivement des parkings aux portes de Paris. Autre solution possible, acheter une vignette anti-pollution afin de circuler tranquillement partout.

        Pour ce qui est du prix, sachez qu’elle est vendue à prix coûtant par l’imprimerie nationale en charge de sa fabrication.

        En espérant avoir répondu à vos questions, merci de votre fidélité et à bientôt sur LesFurets.com

    Comparer les devis auto