MENU

Quels pneus choisir pour votre voiture ?  

Il existe quatre types de pneus :

  • Le pneu été : les pneus été offrent une tenue de route irréprochable lorsque la température est supérieure à 7°C. Sans surprise, ils ne permettent pas de rouler sur la neige.
  • Le pneu hiver : les professionnels conseillent de monter les pneus hiver au début du mois de novembre, quand les températures sont sur le point de passer sous les 7°C.
    Les pneus hiver ont une meilleure adhérence et sont conçus de sorte à mieux évacuer l’eau et la neige stagnante, limitant ainsi le risque d’aquaplaning et d’accident.
  • Le pneu quatre saisons : de par sa structure, il s’adapte à toutes les conditions climatiques. Sa polyvalence est un bon compromis entre le pneu été et le pneu hiver. Sa structure lui permet de ne pas durcir en hiver à cause du froid et de conserver la même qualité d’adhérence tant sur sol sec que sur sol mouillé.
    Autre avantage considérable des pneus quatre saisons : pas besoin de les changer deux fois par an. Evidemment, cela a un coût et un pneu quatre saisons est généralement plus cher qu’un pneu hiver ou été.
  • Le « runflat », ou pneu anti-crevaison : il est obligatoire pour les voitures n’ayant pas de roue de secours et permet de rouler 200 km à 80km/h avec un pneu « à plat ».

Que devez-vous regarder lorsque vous achetez un pneu ?

  • Son niveau d’adhérence ;
  • Sa structure : celle-ci doit être travaillée de manière à évacuer l’eau. Attention aux pneus trop lisses.
  • Les conditions climatiques de la région où vous conduisez habituellement ;

Pour vous aider à faire votre choix, les pneus sont désormais soumis à un étiquetage semblable à celui des appareils électroménagers. Ils sont classés de la lettre A à la lettre G selon les trois critères suivants :

  • Leur résistance au roulement. Elle impacte votre consommation de carburant. La différence de consommation entre un pneu classe A et un pneu classe G peut aller jusqu’à 7,5 %.
  • Leur performance au freinage sur chaussée mouillée. C’est un critère déterminant d’un point de vue sécurité. La différence entre un pneu classe A et un pneu classe G correspond à une distance de plus de 18m lorsque vous freinez sur une route mouillée. 
  • Leur bruit au roulement. Ce critère permet de mesurer le bruit des pneus à l’extérieur de l’habitacle afin de lutter contre les nuisances sonores.

Etiquette de pneu

Les pneus sont à l’origine de 10 à 15 % des pannes sur autoroute, que ce soit suite à une crevaison ou à un éclatement.
Plus grave, 15 % des accidents mortels sur les autoroutes françaises sont également dues à des pneus sous-gonflés ou surgonflés.

Quelle est la bonne pression pour un pneu ?

La pression de vos pneus ne doit être ni trop basse ni trop excessive. Pour vous en assurer, ayez le réflexe de contrôler celle-ci à froid (c’est-à-dire en ayant roulé moins de 5 km) au moins une fois par mois à l’occasion d’un passage à la station-service et avant chaque long trajet.

Veillez à bien respecter la pression recommandée par le constructeur de votre véhicule, laquelle est généralement indiquée sur un autocollant apposé sur la portière conducteur ou dans les documents de votre voiture.

En effet, le sous-gonflage comme le sur-gonflage des pneus présentent de vrais risques…

Quels sont les risques d’un pneu sous-gonflé ou surgonflé ?

  • Un pneu sous-gonflé peut éclater à tout moment, en heurtant un simple trottoir par exemple.
    Sa capacité de freinage et son adhérence sont altérées, entrainant respectivement un allongement de la distance d’arrêt lorsque vous freinez et une hausse des risques de sortie de route.
    Moins grave mais coûteux, un pneu sous-gonflé provoque aussi une augmentation de 10 % de votre consommation de carburant.
  • Le sur-gonflage endommage pour sa part le centre de la bande de roulement de votre pneu, ce qui affecte là aussi le freinage et l’adhérence.
    Néanmoins, lorsque votre voiture est chargée significativement, vous devez légèrement sur-gonfler vos pneus pour qu’ils supportent le poids supplémentaire. En effet, si la répartition du poids est inégale, le pneu se déforme et chauffe, ce qui entraîne là encore une surconsommation de carburant.
Le conseil d'Hervé !
En cas d’accident causé par un mauvais entretien de vos pneus (sous-gonflés, âbimés…) votre assurance auto peut refuser de vous indemniser si elle réussit à prouver la négligence de votre part. 
Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto