MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Comparer
Partager sur

Les éléments indispensables à remettre en état avant de vendre votre voiture

Pour revendre votre voiture d’occasion, il est primordial de lui refaire une petite beauté. En effet, ce n’est pas parce que votre acheteur souhaite un véhicule d’occasion qu’il ne sera pas regardant sur son état. Voici quelques points de « car-staging » qu’il vaut mieux ne pas oublier :

  • Un nettoyage en profondeur de l’intérieur et du coffre : relevez les sièges arrière, aspirez dans les moindres recoins, essayez de faire disparaître les taches avec un détachant à sec. Si vous fumez habituellement dans la voiture, supprimez toute odeur de tabac. Des produits dédiés fonctionnent très bien et si le tissu des sièges ou les revêtements de sol sont imprégnés, un shampooing chassera ces mauvaises odeurs. N’oubliez pas de vider les cendriers, ceux avant comme arrière.
  • Une vérification de la carrosserie : si des rayures ou des traces de goudron sont présentes, essayez de les éliminer. Il existe des produits efficaces pour les deux situations.
  • Une remise en état de quelques équipements : une baguette de protection manquante, un enjoliveur de roue perdu ou des patins de pédaliers usés n’ont rien de grave, mais soulignent une certaine négligence.
  • Si les tapis de sol sont abîmés, vous pouvez également les changer, ça n’a l’air de rien, mais cela peut tout changer.
  • Retirez au maximum les signes de personnalisation qui ne séduiront pas obligatoirement l’acheteur potentiel.
  • Vérifier l’état des pneus : s’ils sont usés, leur remplacement entraîne, certes, une dépense, mais cette dernière vous permettra finalement de vendre plus aisément votre véhicule. Évitez les premiers prix dont la qualité douteuse ne manquera pas de peser négativement.
  • Changez les essuie-glaces s’ils sont usés. Il ne manquerait plus que votre acheteur ne puisse pas repartir avec le véhicule pour cause de pluie battante et d’essuie-glaces défaillants !

Attention à ne pas en faire trop !

Faire une remise en état du véhicule avant de le vendre est nécessaire, mais attention si vous en faites trop, vous pourriez donner une image négative à l’acheteur potentiel.

Par exemple, habiller des sièges détériorés de superbes housses flambant neuves n’est pas une bonne idée. Cela ne manquera pas d’attirer l’attention de l’acheteur potentiel qui s’apercevra très vite de l’état réel des sièges.

Un nettoyage trop approfondi du moteur risque également de laisser supposer qu’il ne l’était pas auparavant ou que cela vise à éliminer des traces de fuites. Cela est d’autant plus vrai lorsque la voiture est relativement ancienne. Un aspect poussiéreux, mais authentique est souvent préférable.

Dans l’habitacle, des patins de pédalier trop neufs risquent d’éveiller la méfiance de l’acheteur qui peut penser à une anomalie des freins ou de l’embrayage.

Contrôle technique et vérifications mécaniques

Le contrôle technique est obligatoire pour vendre un véhicule, et c’est ce qui permet à l’acheteur de changer la carte grise. Il est également riche d’enseignement pour le vendeur. En effet, lors du contrôle, de petites anomalies peuvent être mises à jour, qui ont tout intérêt à être corrigées. Si des problèmes ont été détectés lors du contrôle et corrigés lors de la remise en état du véhicule, jouez la transparence en fournissant les factures prouvant les réparations.

Imaginez que la voiture ne démarre pas le jour de l’essai par l’éventuel acheteur. Même en expliquant que cela n’est jamais arrivé auparavant, la vente a de forts risques d’être compromise ou le prix sensiblement minoré. Une visite chez votre garagiste peut éviter cette mésaventure, qui plus est, les frais engagés pour la réparation du véhicule avant de le vendre seront facilement récupérés sur le prix de vente.

Le conseil d'Hervé !
Au cas où votre voiture soit mise en vente après une période sans assurance, expliquez-en la raison à l’acheteur. Si vous ne le faites pas, il risque d’apporter ses propres réponses qui ne seront peut-être pas les réelles causes. Et plus vous serez transparent, plus votre acheteur aura confiance en vous.
Comparer les devis auto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 commentaire(s)

    1. colas

      vendu un véhicule qui fonctionnait très bien, contrôle technique ok, l’acheteur a roulé avec le véhicule, il y a une panne, l’acheteur veut casser la vente, fait venir un expert, moi pas les moyens de prendre un expert, l’expert étant payé par l’acheteur, l’expert donne raison à l’acheteur, alors que j’étais de bonne foi que faire

      1. LesFurets

        Bonjour Colas,

        Les conclusions de l’expert n’ont pas force de loi mais servirons à l’acheteur en cas de passage au tribunal. Si vous en arrivez là, vous avez plutôt intérêt à demander une contre-expertise. Si vous possédez une garantie protection juridique dans le cadre de votre assurance auto, n’hésitez pas à contacter la plateforme dédiée pour profiter de leurs conseils.

        En espérant vous avoir aidé, merci de votre fidélité et à bientôt sur LesFurets.com.

    Comparer les devis auto