nuage nuage voiture
voiture
nuage nuage
Trouvez l'assurance auto qui répond à vos besoins
  • Économisez en moyenne 360€* pour les mêmes garanties
  • Plus de 25 marques comparées
Obtenir un devis précis

Excellent comparatif, j'ai gagné 400€ par rapport à mon assurance actuelle.François


Voir toutes nos marques
Partager sur

Bonus-malus et accident responsable : les règles à retenir

Le système du bonus-malus est assez simple à comprendre. En tant qu’automobiliste, vous écopez automatiquement d’un malus à partir du moment où votre responsabilité entre en jeu, et ce, qu’elle soit totale ou partielle.

En cas d’accident responsable, vous serez en principe majoré de 25% sur votre ancien bonus-malus, soit un coefficient de majoration de 1,25. Ce coefficient s’applique pour chaque accident responsable que vous enregistrés.
Cependant, certaines exceptions peuvent être faites selon votre profil, comme ceux bénéficiant du bonus-malus depuis au moins 3 ans par exemple.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le calcul du bonus-malus, consultez notre guide

Assurance auto : que se passe-t-il en cas d’accident responsable ?

Lorsque vous êtes l’auteur d’un premier accident responsable, votre assureur prendra le relais en indemnisant immédiatement la victime, grâce à la garantie responsabilité civile.

En tant que responsable du sinistre, vous écoperez d’une majoration de 25% sur votre prime. En fonction de la gravité des faits, vous risquez également de subir une surprime. C’est le cas notamment :

  • des accidents provoqués sous l’emprise de l’alcool ou de drogue
  • des délits de fuite suite à un sinistre
Comment faire pour baisser son malus et augmenter son bonus ? On vous explique tout

Malus et premier accident responsable : les cas exceptionnels

Vous êtes bénéficiaire du bonus 50 depuis 3 ans ? La loi prévoit d’être plus clémente avec vous lors de votre premier accident responsable.

Cela permet aux automobilistes de bénéficier d’une seconde chance, tout en récompensant leurs efforts depuis toutes ces années. Une manière donc pour les assureurs de les fidéliser.

Pour tout savoir du bonus 50 et de ses spécificités, consultez notre guide dédié sur le sujet

De même, si vous être responsable d’un accident au volant d’une voiture de location, vous ne subirez pas de malus. En effet, le contrat d’assurance de location est indépendant de votre propre contrat auto personnel.

Cependant, vous ne pourrez pas échapper au règlement d’une franchise, fixée dans votre contrat de location en fonction de la gamme de la voiture louée. En revanche, vous subirez forcément un malus si, dans le cas d’une LOA ou d’une LLD, vous contractez une assurance auto personnelle.

Quel malus en cas de 1er accident responsable d’un jeune conducteur ?

En tant que jeune conducteur, votre coefficient de réduction-majoration s’élève à 1 la première année. Vous avez eu votre premier accident responsable ? La règle reste la même pour tous quel que soit son statut et son expérience. Lors d’un accident responsable au cours de l’année, le jeune automobiliste recevra un malus majoré de 25% soit : 1 (CRM de base) x 1,25 (coefficient de majoration) = 1,25.
Si votre cotisation annuelle était de 1 000 €, vous devrez payer désormais 1 000 x 1,25 = 1 250 € par an, suite à votre 1er accident responsable.

Le conseil de François !
Que vous soyez malussé ou non, vous pouvez toujours compter sur lesfurets pour vous protéger. Nous nous engageons à vous trouver l’assurance auto qui convienne à tous vos critères en quelques minutes grâce à notre comparateur !
Comparer les devis auto
Partager sur
furet caché
Comparer les devis auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis auto
illustration ville nuage nuage voiture