nuage nuage voiture
voiture
nuage nuage
Bientôt jeune conducteur ?
  • Assurez votre véhicule sans vous ruiner !
  • Comparez plus de 25 assureurs et économisez en moyenne 300€*
Obtenir un devis précis

Large choix d'assurances, connues ou non.Abshat


Voir toutes nos marques
Partager sur

Deux ou trois ans à vitesse plus limitée que les autres conducteurs

Le permis probatoire est une sorte de période d’essai pour conducteurs novices qui dure 3 ans sauf en cas de conduite accompagnée ou supervisée, auquel cas elle est ramenée à 2 ans.

Dans un cas comme dans l’autre, le jeune conducteur commence avec 6 points sur son permis, les 6 autres étant progressivement crédités au cours des 3 ans de probation, à condition toutefois de ne commettre aucune infraction.

Parmi les infractions à l’origine d’un retrait de points, figurent les excès de vitesse auxquels les jeunes permis doivent faire d’autant plus attention qu’ils sont soumis à des limitations spécifiques :

VOIE DE CIRCULATION CONDITIONS NORMALES DE CIRCULATION
Autoroute 110 km/h
Autoroute urbaine et route à deux chaussées séparées par un terre-plein central 100 km/h
Autres routes 80 km/h
En agglomération 50 km/h

Jeunes conducteurs : quelles sanctions en cas d’excès de vitesse

Ces limitations de vitesse propre aux jeunes permis doivent être parfaitement assimilées, tout comme les conséquences en cas d’infraction.

En effet, pour un conducteur « classique », rouler à 150 km/h sur autoroute est une infraction qui lui coûtera 135€ et 2 points. S’il s’agit d’un conducteur novice, le tarif sera également de 135€, mais avec le risque de perdre 4 points et une suspension de 3 ans du permis de conduire. La raison est que le premier conducteur dépasse de 20 km/h la vitesse maximale autorisée alors que le novice est 40 km/h au-dessus.

De la même façon, les conséquences en cas de retrait de points ne sont pas les mêmes, comme vous pouvez le voir ci-dessous :

TYPE D’EXCES DE VITESSE SANCTION ENCOURUE CONSEQUENCES POUR UN PERMIS PROBATOIRE
Inférieur à 20 km/h en agglomération 135€ d’amende, 1 point en moins Possibilité de récupérer son point au bout de 6 mois sans infraction
Inférieur à 20 km/h hors agglomération 68€ d’amende, 1 point en moins Possibilité de récupérer son point au bout de 6 mois sans infraction
Egal à 20 km/h et inférieur à 30 km/h 135€ d’amende, 2 points en moins Points définitivement retirés.
Possibilité de suivre un stage de sensibilisation à la Sécurité routière pour les récupérer des points sur le permis
Egal à 30 km/h et inférieur à 40 km/h 135€ d’amende, 3 points en moins Points définitivement retirés.
Stage de sensibilisation à la Sécurité routière obligatoire sous peine d’un retrait du permis de conduire
Egal à 40 km/h et inférieur à 50 km/h 135€ d’amende, 4 points en moins Points définitivement retirés.
Stage de sensibilisation à la Sécurité routière obligatoire sous peine d’un retrait du permis de conduire
Egal ou supérieur à 50 km/h Jusqu’à 1500€ d’amende et 6 points en moins En cas d’infraction de ce type la 1e année du permis probatoire, celui-ci sera invalidé et vous devrez le repasser.

Un impact direct sur le coût et le maintien du contrat d’assurance

Lorsqu’il souscrit une assurance automobile, le conducteur novice doit supporter une surprime jeune conducteur. En cas de suspension du permis du conduire, l’assureur peut, à juste titre, considérer que le risque est aggravé, justifiant ainsi une hausse du tarif de base en plus de la surprime, et ce même sans accident responsable.

Et si le permis probatoire est invalidé, le contrat d’assurance sera alors résilié. Ensuite, une fois le permis repassé, trouver un assureur pour conducteur malussé risque de se révéler complexe et couteux. A défaut d’un miracle, ce qu’il vous faut, c’est un comparateur en assurance auto jeune conducteur ou étudiant comme lesfurets. Grâce à notre formulaire 100 % en ligne, vous pouvez comparer en quelques minutes à peine plusieurs devis d’assurance auto répondant parfaitement à vos besoins et choisir ainsi le moins cher.

Les questions fréquentes sur les limitations de vitesse pour les jeunes conducteurs

Quelles sont les sanctions et les amendes pour un excès de vitesse de 20 km heure ?

Pour un excès de vitesse de 20km, vous devrez déboursez 135€ d’amende forfaitaire. Ce dépassement de vitesse vous fera perdre deux points sur votre permis.

Quelle est la vitesse autorisée en période probatoire ?

Par rapport à des conducteurs expérimentés, la limitation de vitesse chez les jeunes conducteurs est de 110 km/h sur autoroute, 100 km/h sur les sections d’autoroute où la vitesse autorisée est inférieure à 130 km/h et 80 km/h sur les autres routes.

Quelles sont les sanctions pour un grand excès de vitesse pour un jeune ayant obtenu son permis ?

L’excès de vitesse supérieure à 50 km/h pour un jeune conducteur est fortement sanctionné. En effet, l’amende forfaitaire peut aller jusqu’à 1500 € et entraîner le retrait de six points sur le permis de conduire du jeune conducteur. En cas de récidive, cela sera considéré comme un délit. Ce grand excès de vitesse peut entraîner l’immobilisation du véhicule, une suspension du permis pouvant aller jusqu’à 3 ans maximum, ainsi que la rétention immédiate du permis. Le jeune conducteur devra faire un stage de récupération de point ainsi qu’un stage de sensibilisation de la sécurité routière.

Quelle vitesse sur autoroute pour un jeune conducteur ?

La vitesse autorisée sur voie rapide et autoroute pour un jeune conducteur est de 110km/h maximum. Tout excès de vitesse pour un jeune conducteur ayant obtenu son permis de conduire entraînera des sanctions.

Comparer les devis auto
Partager sur
furet caché
Comparer les devis auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis auto
illustration ville nuage nuage voiture