MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Je compare

L’écologie n’est pas l’apanage de la voiture électrique

En 2014, le rapport SECTEN, publié par le Centre Interprofessionel Technique d’Études de la Pollution Atmosphérique (CITEPA), indiquait que tous polluants confondus (particules, benzène et HAP), l’énergie bois représentait environ 60 % alors que le trafic routier n’était crédité que de 17 %.

Bien entendu, ces taux de pollution varient de façon significative d’une importante agglomération à un village rural, la concentration d’émissions polluantes étant particulièrement élevée en ville, justifiant la « chasse » aux véhicules les plus polluants.
En réponse à ce besoin d’assainissement de l’air, les pouvoirs publics mettent en place des plans de réduction de la pollution routière comme les certificats de qualité de l’air (vignettes Crit’Air). De leur côté, les constructeurs réduisent la pollution émise par leurs véhicules en mettant au point de de nouveaux types de voitures.

Bien que de nombreux modèles soient déjà proposés à la vente, les constructeurs continuent de plancher sur le développement de la voiture 100 % électrique notamment pour améliorer ses performances et son autonomie. Alimenté par des batteries, ce type de véhicule se démarque par un rejet de polluants nul. Son coût reste toutefois élevé et son autonomie limitée, ce qui restent des freins à sa diffusion en masse.

À mi-chemin entre la voiture électrique et la voiture à moteur thermique, la voiture hybride est à présent proposée par les plus grands constructeurs. Voiture la plus écologique après l’électrique, l’hybride permet de rouler en agglomération sans polluer et d’obtenir d’excellentes performances sur route et autoroute. Du fait des technologies utilisées, ces voitures sont elles aussi sensiblement plus chères que les thermiques classiques.

Les voitures écologiques et leur assurance

Afin d’inciter les automobilistes à acheter une voiture écologique, l’Etat a mis en place un système de bonus-malus.
C’est ainsi qu’une voiture neuve n’émettant que de 0 à 20 g de CO² bénéficie d’un bonus de 6 300 € à l’achat.

Taux d’émission de CO2
(en grammes par kilomètre)
Montant du bonus au 4 janvier 2016
(en euros)
0 à 20 g 6 300 (dans la limite de 27 % du coût d’acquisition)
21 à 60 g 1000

En contrepartie, un malus progressif est appliqué aux voitures neuves en fonction de leurs émissions de CO². La majoration va de 150 € pour des émissions se situant entre 131 et 135 g de CO²/km à 8 000 € pour des émissions de CO² supérieures à 201 g/km.

Taux de CO2/km Montant du malus
Entre 131 et 135 g CO2/km 150 €
entre 136 et 140 g CO2/km 250 €
entre 141 et 145 g CO2/km 500 €
entre 146 et 150 g CO2/km 900 €
entre 151 et 155 g CO2/km 1 600 €
entre 156 et 175 g CO2/km 2 200 €
entre 176 et 180 g CO2/km 3 000 €
entre 181 et 185 g CO2/km 3 600 €
entre 186 et 190 g CO2/km 4 000 €
entre 191 et 200 g CO2/km 6 500 €
à partir de 201 g CO2/km 8 000 €

Internet constitue une riche source pour trouver les véhicules écologiques comme sur le site Car Labelling de l’Ademe qui vous aide à faire votre choix un peu à la manière du comparateur LesFurets.com pour l’assurance automobile.

Pour rester dans le domaine de l’assurance, la plupart des compagnies apportent leur contribution à la lutte contre la pollution grâce à des formules d’assurance avantageuses pour les acheteurs de voitures électriques, hybrides ou thermiques peu polluantes. Pour être sûr de faire le bon choix, n’hésitez pas à comparer plusieurs devis grâce à notre outil en ligne.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto