MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Je compare

Une pratique répandue, mais risquée

    • 34 % des Français avouent se servir de leur téléphone en conduisant.
    • Téléphoner en conduisant multiplie par 3 le risque d’accident.
    • Un accident corporel sur 10 est lié à l’utilisation du téléphone au volant.
    • L’envoi d’un sms au volant multiplie par 23 le risque d’accident.

Les sanctions encourues

Si vous êtes pris en train de téléphoner au volant, vous risquez le retrait de 3 points sur votre permis de conduire et une amende de quatrième classe, soit 135 €.

Depuis 2015, l’usage du kit mains libres est également interdit.

Sachez que les conducteurs de deux-roues sont également concernés, cyclistes compris.

Utiliser votre téléphone si vous êtes en arrêt à un feu rouge est également considéré comme une infraction et sanctionné de la même manière.

Les conducteurs dont le véhicule est équipé d’un écran tactile ne sont pas ignorés par la loi. L’utilisation en circulation de ce dispositif dans un cadre autre que l’aide à la conduite ou la navigation est interdit. Vous risquez cette fois une contravention de cinquième classe, soit 1 500 €, un retrait de trois points sur votre permis de conduire et la confiscation de l’appareil.

Côté assurance auto, l’usage du mobile au volant également sanctionné

Si vous avez un accident alors que vous faisiez usage de votre téléphone ou de tout autre dispositif susceptible de vous distraire au volant, votre assurance auto peut revoir votre indemnisation à la baisse voire refuser de vous prendre en charge.

Si l’assurance couvre les dommages causés aux tiers au titre de la garantie responsabilité civile, ce n’est pas le cas en ce qui concerne les dommages subis par votre véhicule.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto