MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Comparer
Partager sur

Comment se calcule la distance d’arrêt ?

La distance d’arrêt d’un véhicule représente la distance effectuée pendant la seconde de temps de réaction du conducteur et qui varie évidemment en fonction des conditions météorologiques, de la vitesse à laquelle ce dernier roule, et de sa fatigue.

La distance parcourue pendant le temps de réaction est en moyenne de :

    • 14 mètres si vous roulez à 50 kilomètres heure
    • 25 mètres si vous roulez à 90 kilomètres heure
    • 36 mètres si vous roulez à 130 kilomètres heure

Quid de la distance de freinage ?

Il s’agit de la distance parcourue entre le moment où vous freinez et celui où le véhicule s’arrête. Elle varie là encore en fonction des conditions météorologiques, de la vitesse du véhicule, de l’efficacité du système de freins mais aussi de l’inclinaison de la route.

La distance moyenne parcourue pendant le freinage est de :

    • 12 mètres si vous roulez à 50 kilomètres heure
    • 45 mètres si vous roulez à 90 kilomètres heure
    • 93 mètres si vous roulez à 130 kilomètres heure

Quelle doit donc être la distance de sécurité ?

Le Code de la route stipule que la distance entre vous et le véhicule qui est devant vous doit être équivalente à la vitesse parcourue en 2 secondes.

Afin d’évaluer approximativement ce que celle-ci représente en terme de distance, vous devez multiplier le chiffre des dizaines de votre allure par 6. Ainsi, selon le Code de la route, la distance de sécurité sera de :

    • 28 mètres si vous roulez à 50 kilomètre heure (5×6 = 30 mètres)
    • 50 mètres si vous roulez à 90 kilomètres heure (9×6 = 54)
    • 62 mètres si vous roulez à 110 kilomètres heure (11×6 = 66)
    • 73 mètres si vous roulez à 130 kilomètres heure (13×6 = 78)

Comment vous repérer ?

Afin de vous aider à y voir plus clair, vous pouvez vous appuyer sur un point de repère visuel en bord de la route (arbre, panneau de signalisation…). Lorsque le véhicule devant vous passe à hauteur de ce repère, comptez 2 secondes. Si votre véhicule passe devant avant, vous êtes trop près

Vous pouvez également vous appuyer sur le marquage au sol :

  • une ligne discontinue fait 3 mètres avec 10 mètres d’intervalle
  • une ligne de dissuasion fait 3 mètres avec 1,33 mètres d’intervalle
  • la bande d’arrêt d’urgence fait 39 mètres avec 13 mètres d’intervalle

Quels sont les cas particuliers ?

Parfois, la distance de sécurité peut évoluer, comme par exemple lorsque :

    • vous entrez dans un tunnel devant lequel un panneau vous interdit de laisser moins qu’une valeur entre votre véhicule et celui de devant
    • deux véhicule font plus de 7 mètres de long (ou de 3,5 tonnes), hors agglomération la distance entre les deux sera d’au moins 50 mètres

Quelles sanctions en cas de non-respect des distances de sécurité ?

Si vous ne respectez pas ces distances, vous pourrez vous voir appliquer 135 euros d’amende, assortis d’un retrait de 3 points sur votre permis, ainsi que parfois, une peine complémentaire de 3 ans de retrait de permis.

Quid de votre assurance auto ?

Une sanction comme un retrait de permis, qu’il soit provisoire ou définitif, influe sur votre assurance auto. N’oubliez pas qu’un non-respect des distances de sécurité, en plus d’être punissable en tant que tel, peut également être la cause directe d’accidents, provoquant immédiatement une modification de votre bonus-malus auto, et donc une majoration de votre prime d’assurance.

Dans tous les cas, une fois le retrait de permis effectif, il est impératif d’en avertir son assureur : vous avez ainsi 15 jours pour lui envoyer en lettre recommandée la confirmation de votre retrait, avec les justificatifs adéquats (photocopie de votre carte grise, notification de suspension, nature de la condamnation…).

Si vous ne l’avertissez pas, l’assureur se réserve le droit d’annuler les garanties de votre contrat ou bien de réduire les indemnités à la suite d’un sinistre.

L’assureur est alors libre, selon la gravité de votre sanction, de procéder à une résiliation du contrat. Mais il peut également vous appliquer une majoration de votre cotisation, selon certains plafonds :

  • + 50% pour une suspension de 2 à 6 mois
  • + 100% pour une suspension de plus de 6 mois
  • + 100% pour un délit de fuite après un accident
  • + 150% pour un accident responsable en état d’alcoolémie

Dans le cas d’une annulation de votre contrat à la suite d’un retrait de permis, LesFurets.com vous explique dans le détail comment retrouver une nouvelle assurance auto après résiliation. Il s’agira alors d’effectuer une nouvelle comparaison pour obtenir le contrat le plus avantageux !

Comparer les devis auto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto