MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Je compare

Le compteur numérique n’a rien d’une panacée

Pour les anciens compteurs kilométriques à câble, il existait deux solutions. La première consistait à simplement le débrancher durant une bonne partie de l’utilisation du véhicule et de le rebrancher quelques jours avant la mise en vente. La seconde consistait à faire tourner les rouleaux du compteur après l’avoir démonté afin d’afficher le kilométrage désiré. Nombreux sont ceux qui pensaient que la généralisation des compteurs électroniques allait mettre fin à ces pratiques. Dans les faits c’est le contraire qui se produit, trafiquer un compteur ne nécessitant aujourd’hui aucun débranchement ou démontage.

Pour truquer un compteur « moderne », il suffit en effet de faire l’acquisition d’un boitier dont le prix varie entre 150 € pour un mono marque à environ 1000 € pour fonctionner avec la majorité des modèles de tous les constructeurs, ce qui reste peu onéreux en rapport du gain réalisé lors de la vente. Une fois branché sur la bonne prise, trafiquer un compteur est un jeu enfantin.

En Allemagne, cette opération est autorisée dans certains cas comme celui du changement de moteur. Un acheteur peut dès lors faire l’acquisition d’une voiture dont le moteur n’aura effectivement que les 25 000 km affichés au compteur, mais dont le reste de la mécanique aura beaucoup plus. De là à utiliser ce système sans pour autant changer quoi que ce soit, il n’y a qu’un pas aisément franchi lorsque la voiture est vendue à un acheteur d’un autre pays.

Des précautions, mais aucune garantie à 100 %

Une première précaution consiste à vérifier le kilométrage avec les indications du carnet d’entretien et des factures. L’usure des caoutchoucs des pédales peut également apporter quelques enseignements sur l’âge réel du véhicule. Bien entendu, le carnet et les factures peuvent être truqués, ce que vous détecterez aisément si la couleur de l’encre est identique sur tous les documents, ce comme la signature ou les tampons. Si arrivé à ce stade vous avez un doute sérieux, renoncez à cet achat qui finalement vous coutera plus cher qu’une voiture vendue à son prix de marché.

Une autre solution consiste à faire vérifier la voiture par un concessionnaire de la marque. Ces professionnels disposent de boitiers électroniques qui dans la plupart des cas sont capables d’aller chercher des indices dans les entrailles des circuits intégrés. Ces composants disposant de mémoires séparées, il est possible que toutes les indications n’aient pas été modifiées lors de la falsification du compteur.

Une fois certain qu’il ne s’agit pas d’une arnaque, il ne vous reste plus qu’à assurer votre nouvelle voiture. Avec LesFurets.com , vous ne risquez aucune mauvaise surprise après la simulation ne demandant qu’environ 4 minutes. Vous obtenez des devis assurance auto détaillés issus des meilleures formules du marché et en souscrivant en ligne, vous pouvez même économiser une moyenne de 220 €* sur le montant de la prime annuelle.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto