MENU

Voitures et fortes chaleurs : attention à la panne !

Les recommandations pour prendre soin de votre voiture pendant la canicule ne sont pas des conseils en l’air. C’est prouvé : la mécanique, les batteries, l’électronique et les pneumatiques souffrent de la chaleur.

Depuis la hausse des températures de ces dernières semaines, Mondial Assistance déclare avoir enregistré une hausse de 20% des demandes d’assistance automobile dues à des d’accidents mais, aussi et surtout, à des pannes.

Les véhicules les plus anciens sont les plus sujets aux pannes dues à la chaleur, les véhicules les moins bien entretenus aussi. Alors comment prendre soin de votre voiture quand il fait chaud ? LesFurets vous expliquent tout en 5 points essentiels.

Comment prendre soin de votre voiture quand il fait chaud ?

1. Évitez la surchauffe

    • Du moteur

Une surchauffe de votre moteur peut avoir des conséquences graves et irréversibles, comme la déformation des composants, qui entraînera une panne du moteur, ou des risques d’auto-inflammation plus élevés.

Cette surchauffe peut survenir dans plusieurs cas, si votre système de refroidissement ou l’un de vos radiateurs sont défectueux, mais aussi dans certaines situations comme, par exemple, lorsque vous êtes coincés dans les bouchons avec la climatisation poussée à son maximum.

Alors si vous prenez la route en période de canicule, il est conseillé de surveiller les témoins de température du moteur sur votre tableau de bord. Veillez à ce que le témoin du liquide de refroidissement (un radiateur et deux vagues en-dessous) ne s’allume pas. Surveillez aussi le cadran dédié à la température du moteur également symbolisé par un radiateur et deux vagues en-dessous. L’aiguille va monter en flèche vers la zone rouge si votre moteur surchauffe. Gardez en tête que la température idéale pour un moteur est de 90°C, entre 80 et 100°C tout va bien, à 120°C votre moteur est en surchauffe. Autre indication qui doit vous alerter : la fumée blanche et opaque qui sort de votre capot.

Mais comment refroidir un moteur en surchauffe ? La solution la plus simple et la plus rapide est de couper la climatisation, baisser les vitres et mettre le chauffage à fond. Si vous êtes en train de rouler, cherchez un endroit où stationner en toute sécurité, et en attendant, roulez doucement et activez vos feux de détresse. Une fois à l’arrêt, mettez votre voiture au point mort et coupez le moteur, mais laissez tourner les ventilateurs pour accélérer le processus de refroidissement. Il est également recommandé d’ouvrir le capot, mais attention de ne pas vous brûler ! Attendez qu’il n’y ait plus de fumée (de la vapeur en réalité) et que le capot refroidisse avant de le toucher.

Attendez ainsi que votre moteur refroidisse. Soyez patient, le processus de refroidissement peut prendre entre 30 et 45 minutes. Ne reprenez la route qu’une fois la jauge de température revenue à la normale.

Pour prévenir la surchauffe du moteur, pensez aussi à faire une vidange, opération qui consiste à remplacer l’huile de votre moteur. Les pros conseillent même d’anticiper et de faire (ou faire faire) votre vidange avant l’arrivée de l’été et des fortes températures.

    • De la batterie

Les températures extrêmes, qu’elles soient négatives ou positives, nuisent au bon fonctionnement de la batterie de votre voiture. Elle peut donc montrer des signes de faiblesse en période de canicule. D’autant plus qu’elle est d’avantage sollicitée en été à cause de la climatisation. Donc si votre batterie est faible, changez-la avant qu’elle ne vous lâche sur la route des vacances.

2. Vérifiez les niveaux

    • Du liquide de refroidissement

Vérifiez en priorité le liquide de refroidissement car, comme son nom l’indique, il sert à refroidir le moteur pour qu’il fonctionne correctement.

– Premier conseil : vérifiez le niveau de liquide refroidissement de votre voiture à froid ! Attendez donc que le moteur refroidisse si vous venez d’utiliser votre voiture.
– Deuxième conseil : ouvrez le capot de votre voiture et identifiez le vase d’expansion, c’est le réservoir qui contient le liquide de refroidissement. Il est identifiable par le pictogramme dessiné sur son bouchon : un thermomètre sur des vagues (c’est le symbole du liquide de refroidissement). Vérifiez le niveau du liquide, il faut qu’il soit compris entre les témoins minima et maxima dessinés sur le vase d’expansion.
– Troisième conseil : si le niveau du liquide de refroidissement est trop bas, vous devez en rajouter dans le vase d’expansion. Débouchez le bouchon dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et remplissez le réservoir.
– Quatrième conseil : pensez à bien refermer le bouchon ! Sinon le liquide de refroidissement va s’évaporer.

Lorsque le niveau du liquide de refroidissement est trop bas, un voyant doit s’allumer sur votre tableau de bord. Il représente un radiateur et deux vagues en-dessous.

    • Tous les niveaux en règle générale

Vérifiez tous les niveaux de votre voiture : huile de moteur, liquide de frein, liquide de transmission, liquide de direction assistée et lave-glace. Tous ces liquides sont situés dans différents réservoirs sous le capot. Avant de contrôler leur niveau, attendez que le moteur soit froid et que votre voiture soit stationnée sur un terrain plat. En cas de doute, aidez-vous du manuel d’entretien de votre voiture, ou demandez l’avis d’un professionnel.

3. Surveillez vos pneus

La chaleur peut aussi favoriser l’éclatement des pneus. Pour éviter cette déconvenue, vérifiez la pression de vos pneus à froid. Vérifiez également qu’ils soient en bon état. S’ils sont trop usés, il faut les changer rapidement.

4. Réglez correctement la climatisation

Quand il fait chaud et que vous prenez votre voiture, votre premier réflexe est de mettre la climatisation à fond ? Vous n’êtes évidemment pas le seul mais il faut savoir que c’est une erreur ! Pour protéger votre pare-brise, il faut en effet éviter les chocs thermiques qui peuvent le fragiliser et transformer un petit impact en importante fissure.

Les professionnels conseillent donc de faire baisser la température à l’intérieur de la voiture de façon modérée : ouvrez d’abord les fenêtres quelques minutes, puis mettez la clim en veillant à la régler entre 5 et 7°C en dessous de la température extérieure.

5. Protégez-la du soleil

Protégez toutes les vitres du véhicule (pare-brise, vitres latérales, lunette arrière) avec des pare-soleil ou housses de protection. Double avantage : en plus de protéger les vitres des effets négatifs de la luminosité et de la chaleur, il fera moins chaud à l’intérieur de votre voiture quand vous la reprendrez.

Comment les pannes dues à la chaleur sont-elles prises en charge ?

Plusieurs garanties, si elles sont présentes dans votre contrat d’assurance auto, peuvent couvrir ces pannes :

  • La garantie panne mécanique

Aussi appelée garantie assistance mécanique, elle couvre notamment les pannes du moteur ou de la climatisation. Cette garantie couvre aussi généralement la boîte de vitesse, les circuits électroniques, les systèmes d’alimentation, d’injection et d’échappement, et les aides à la conduite. Pour les autres pièces, cela va dépendre de la formule choisie. Consultez votre contrat d’assurance auto, il énumère les pièces garanties et/ou les exclusions de garantie.

Mais attention, votre assurance ne va fonctionner que si la panne présente un caractère imprévisible. Une panne due à l’usure normale d’une pièce n’est pas prise en charge.

  • La garantie bris de glace

Si votre pare-brise se fissure à cause de la chaleur, vous pouvez faire marcher votre garantie bris de glace qui prendra en charge les réparations. Mais attention, pour la faire fonctionner, plusieurs conditions :

– Vous devez disposer d’une garantie bris de glace dans votre contrat d’assurance auto
– Votre voiture ne doit pas avoir subi d’autres dommages que le bris d’une glace
– Vous devez déclarer le bris de glace à votre assureur dans les 5 jours ouvrés après l’incident

  • L’assistance zéro kilomètre

En cas de surchauffe du moteur, de panne de batterie, d’éclatement des pneus, ou autres problèmes (accident, panne de carburant, vol, incendie…), cette garantie prend en charge les frais de dépannage, vos frais de déplacement si nécessaire (taxi) et met un véhicule de remplacement à votre disposition le temps des réparations de votre véhicule.

Attention, votre contrat d’assurance auto comprend peut-être déjà une garantie dépannage classique mais sachez qu’elle ne fonctionne que si vous tombez en panne à une distance minimum de votre domicile (50 km en général). L’assistance 0 km, généralement optionnelle, vous permet d’être dépanné n’importe où, même en bas de chez vous et dans votre garage.

Le conseil d'Hervé !
Si vous avez opté pour une assurance au tiers, sachez que vous ne bénéficiez pas de ces garanties, sauf si vous les souscrivez en option. En revanche, elles sont déjà incluses dans un contrat tous risques.
Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto