MENU

C’est quoi une voiture hybride ?

Alors qu’un véhicule “classique” dispose d’un moteur fonctionnant à l’essence ou au diesel, la voiture hybride est dotée d’un moteur thermique, d’un moteur électrique et de batteries. Elle stocke (et utilise) deux énergies. Explications : lorsqu’elle roule, soit le moteur électrique fonctionne en totale autonomie, soit il vient en support du moteur thermique, afin de booster sa puissance tout en limitant la consommation de carburant et le rejet de CO2. Il s’ajuste à l’allure à laquelle vous roulez  : au démarrage, à faible vitesse, en phase d’accélération ou à grande vitesse. Dans tous les cas, vous l’aurez compris, la voiture hybride est moins polluante que les autres.

Les différents types de voitures hybrides

Il existe à ce jour quatre types de véhicules hybrides  :

  • La micro-hybride roule exclusivement au moteur thermique mais utilise le système “Start and Stop” pour couper le moteur à l’arrêt et redémarrer grâce à la batterie électrique.
  • La mild hybride dispose d’un petit moteur électrique qui vient en soutien pour propulser le véhicule.
  • La voiture hybride parallèle fonctionne quant à elle avec un moteur thermique et un moteur électrique.
  • La hybride série est dotée d’un groupe électrogène alimenté en gasoil, au lieu d’un moteur électrique rechargeable sur prise.

Véhicule hybride  : quel contrôle technique ?

Selon un arrêté ministériel du 15  janvier 2013, les véhicules hybrides (et électriques) sont contraints, depuis le 10  janvier 2014, de passer un contrôle technique plus poussé que les autres, avec 11 points supplémentaires à vérifier portant sur l’installation électrique et les batteries. Sont donc à contrôler  : les coffres à batteries de traction et leurs orifices d’aération, les batteries de traction, les câblages et connecteurs haute tension, les tresses de masse (y compris leurs fixations) et de la continuité de masse, les équipements électriques et électroniques divers du circuit haute tension, le dispositif antidémarrage (câble de charge connecté), la protection de la prise sur véhicule, les prises sur véhicule et enfin, le câble de charge. Sur ces 11 points, 8 peuvent entraîner une contre-visite.

Le contrôle technique d’un véhicule hybride coûte-t-il plus cher?

Ces nouvelles règles imposent aux spécialistes du contrôle technique de se former pour pouvoir attester de la conformité des véhicules contrôlés. Si certains prestataires en profitent pour augmenter légèrement leurs tarifs au regard d’un contrôle technique pour véhicules classiques, ils sont de plus en plus nombreux à s’aligner sur les mêmes prix. Prévoyez un budget de 90 à 120€.

Le conseil d'Hervé !
Attention  ! Tous les centres ne sont pas forcément habilités à effectuer le contrôle technique des véhicules hybrides ou électriques. Renseignez-vous avant de prendre rendez-vous, sans oublier de demander les tarifs pratiqués.

Trouvez la meilleure assurance pour votre voiture hybride sur notre comparateur d’assurances auto :

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto