MENU

Voiture sans cheval : la voiture automobile

Autrefois obligatoirement associé au mot automobile, la disparition des voitures hippomobiles a permis au seul mot de voiture de désigner « un véhicule à roues propulsé par un moteur et destiné à transporter des personnes ou de petits objets ». Dès son apparition, la voiture est devenue un phénomène de société qui ne s’est jamais démenti depuis. Après diverses lois et publications, le premier vrai Code de la route est promulgué en 1921. Il a été remanié en 1958 puis réécrit en 2000 en supprimant certains termes et dispositions devenues inadaptées tout en ajoutant de nouveaux éléments. En ce qui concerne l’assurance automobile, elle a été rendue obligatoire dès 1958. Le Code des assurances fait pour sa part son apparition en juillet 1976.

Des voitures et des assurés

Thomas a récupéré l’ancienne voiture de son père et pense la remettre en état lors des mois à venir. Si dans l’immédiat le véhicule est dans l’impossibilité de rouler, il doit malgré tout être assuré. Quelques jours plus tard, le problème est résolu après la souscription d’un contrat d’assurance « Hors circulation ». Avec cette garantie, la voiture est assurée en cas d’incendie et de vol. Une fois réparée, il suffira que l’assuré prévienne son assureur pour que la voiture soit garantie sur la route. Thomas a également fait modifier son contrat d’assurance habitation afin que le garage où est stationnée la voiture soit assuré, le bâtiment étant une dépendance de l’habitation.

Clément part à son travail et tombe en panne à seulement quelques kilomètres de son domicile. Il connait l’origine du problème puisqu’il s’agit tout simplement d’une panne d’essence. Il pensait avoir assez de carburant pour aller jusqu’à la station, mais sa jauge manque visiblement de précision. Il téléphone à sa femme et quelques minutes plus tard la voiture en panne est tirée par une autre au moyen d’une grosse corde. Lors d’un ralentissement, les deux véhicules entrent en collision, ce qui entraîne quelques dégâts matériels. Assuré tous risques, Clément téléphone à son assureur pour déclarer l’accident. Il lui explique que le système de remorquage n’étant pas homologué, il ne peut pas prendre en charge l’indemnisation des dommages causés.

Comparer les devis auto
Comparer les assurances auto