Sports à risques : la menace d’une exclusion de l’assurance emprunteur

Lors de la souscription de l’assurance emprunteur, il vous est toujours demandé si vous pratiquez un sport considéré à risques. Si c’est le cas, l’assureur peut :

  • l’exclure de la portée des garanties,
  • l’assurer, mais appliquer une majoration de la prime.

Qu’il s’agisse d’une pratique courante ou d’une expérience tentée durant vos vacances, un accident résultant de la pratique d’un sport extrême risque d’être lourd de conséquences vis-à-vis de l’assurance emprunteur. En cas d’exclusion de garantie, l’assureur est en droit de refuser d’intervenir en cas de décès ou d’invalidité.
Si vous n’aviez pas prévenu votre assureur de la pratique d’un sport extrême, même durant vos vacances, et qu’un sinistre intervient, ce dernier peut légalement résilier votre contrat en invoquant une fausse déclaration. Le prêt n’étant plus couvert, le banquier peut alors demander le remboursement anticipé du capital restant dû, ce qui ne manquera pas de poser des problèmes financiers.

Un sport à risques demeurant toutefois assurable, il existe des solutions. Il faut en effet bien comprendre que l’assureur de votre couverture de prêt ne vous interdit pas de pratiquer ce sport, mais refuse d’en couvrir les risques, ce qui est très différent.

Des solutions à adapter à son profil et à la situation

  • Pour une pratique régulière

Si la pratique d’un sport à risque est une de vos passions et que vous désirez vous y livrer de manière plus ou moins fréquente, il est possible de souscrire une assurance spécifique.Ce contrat peut prendre diverses formes comme une assurance individuelle accident ou une garantie des accidents de la vie que l’emprunteur va modeler en fonction de ses besoins.

Informez-en toutefois votre assureur de prêt en lui précisant qu’en cas d’accident, il n’aura pas à intervenir sur les conséquences directes et indirectes d’un éventuel accident.

  • Pour une pratique occasionnelle

La période des vacances peut vous amener à pratiquer une activité à risques sans l’avoir prévu. Dans ce cas, l’organisateur de l’activité doit être couvert par une assurance. Renseignez-vous sur le montant de ce capital que vous toucherez en cas d’accident et les modalités de prise en charge.

Si cette solution n’est pas disponible, une sage décision est de s’abstenir, un accident étant toujours possible.

Comparer les devis emprunteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances emprunteur