MENU
Comparateur d'assurance emprunteur
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient
Comparer
Partager sur

Garantie immobilière solidaire (GIS) : un complément à la convention AERAS

Les personnes ayant ou ayant eu un risque de santé aggravé, que ce soit à la suite d’une maladie ou d’un handicap, voient bien souvent leur dossier de prêt immobilier refusé. En cause ? L’exorbitante surprime de l’assurance décès-invalidité, qui rend la plupart des candidats au crédit immobilier inassurables.

À cet effet, il y a bien eu la mise en place en 2007 de la convention AERAS (S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), instaurant un droit à l’oubli pour les anciens malades du cancer. Mais comme le souligne la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, ce dispositif « ne fonctionne pas bien, car il est trop peu connu du grand public et ne compense qu’une partie de la surprime, alors qu’ici [ndlr : avec la Garantie immobilière solidaire], il s’agit bien d’effacer toute la surprime ».

Vous l’aurez compris, la GIS, entrée en vigueur le 25 août dernier, vient renforcer cette convention. Concrètement, la région Île-de-France, en collaboration avec certain(e)s sociétés d’assurance et établissements bancaires, s’engage à prendre en charge ces surprimes.

Sous quelles conditions puis-je bénéficier de la GIS ?

Plusieurs conditions doivent être réunies pour que vous puissiez prétendre à cette aide de la région. En plus de résider en Île-de-France, vous devez :

  • Être primo-accédant.
  • Avoir moins de 71 ans au terme du contrat de crédit.
  • Emprunter moins de 320.000 euros.

La Garantie immobilière solidaire ne tient, par ailleurs, compte que de certaines pathologies en particulier. Enfin, la région limitant à un millier le nombre de dossiers annuels, seuls « les candidats ayant présenté les propositions les plus intéressantes seront auditionnés par un comité technique des services de la région […] », et seront donc potentiellement éligibles.

Il ne reste plus qu’à espérer que d’autres régions françaises se mettront au diapason !

Le conseil d'Hervé !
Même sans surprime, l’assurance emprunteur pèse lourd : au total, elle peut représenter jusqu’à 30, voire 40 % du montant de votre prêt immobilier. Comparez et faites la soustraction !
Comparer les devis emprunteur
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis emprunteur