Après trois mois de hausse, les taux du crédit immobilier se sont stabilisés au mois de mars selon le « baromètre mensuel de l’immobilier » édité par Les Échos. C’est notamment le cas pour tous les profils souhaitant emprunter sur 20 ans. Seuls les dossiers trop faibles ne peuvent bénéficier des meilleures conditions d’emprunt.

« Les barèmes confirment la stabilisation des taux de crédit immobilier, en dépit des hausses enregistrées sur les marchés obligataires. Les taux n’ont que peu évolué au mois de mars », indique Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct. Chez ce courtier, un bon dossier d’emprunt sur 20 ans peut espérer un taux de 1,8% contre 1,9% en janvier. Pour les meilleurs dossiers, le taux est passé de 1,5% en janvier à 1,45% en mars.

Tout est affaire de dossier

Pour d’autres courtiers comme Credixia par exemple, les taux restent inchangés. Sur 20 ans, les particuliers peuvent toujours emprunter en moyenne à 1,45 %. Chez Cafpi, les taux semblent stagner, augmentant très légèrement. Pour un prêt de 20 ans, un particulier peut espérer négocier un crédit immobilier à 1,63% en mars contre 1,6% en février.

Pour obtenir des taux avoisinant les 1%, tout est affaire de dossier selon le baromètre. Un dossier jugé « excellent » ouvre droit à un taux de 1,1 % pour un prêt sur 20 ans chez Meilleurtaux.com quand Credixia et Cafpi réservent des taux à 1 % pour les meilleurs dossiers. Entre légère chute, stagnation ou frêle augmentation des taux d’emprunt, le marché immobilier continue de bien se porter en ce début d’année.

« La légère hausse des taux combinée à l’augmentation des prix poussent les ménages à accélérer leur projet d’achat pour profiter du contexte encore favorable », confirme Jauffrey Ianszen, directeur Réseaux et Développement d’Immoprêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *