MENU

Taux d’emprunt bas, loi Pinel… Les secteurs de l’immobilier et de la construction neuve sont en plein boom en ce début 2017. Un démarrage sur « les chapeaux de roue« , dixit La Tribune, qui devrait faire de cette année présidentielle une année record. Côté ventes immobilières, le marché est encore et toujours dopé par des taux bas proposés aux ménages qui profitent ainsi de conditions de financement optimales avant une remontée annoncée. Dans le neuf, en plus de taux de crédits avantageux, les investisseurs bénéficient des avantages de la loi Pinel.

Côté construction, l’année 2016 s’est achevée par une forte progression des mises en chantier, atteignant 387 000 unités. 465 000 permis de construire ont également été comptabilisés, ce qui s’avère être un indicateur avancé de la construction neuve.

De fait, dans le neuf, les 415 000 mises en chantiers devraient être atteintes en 2017, soit 28 000 de plus que l’an dernier. Toutes devraient être accompagnées par une hausse des prix de 3%.

Des niveaux historiques de vente dans l’ancien

Reste que si le secteur devrait tourner à plein régime, cela se fera de façon inégale sur le territoire, analyse La Tribune. Selon les chiffres de la Fédération française du bâtiment, 80% de la construction neuve (y compris les opérations sur l’existant), en logements comme en non résidentiel, devrait se concentrer sur Paris et sa région, sur Lyon, sur la façade Atlantique et sur le Sud-Est et ne concerner que 20% des communes et des métropoles déjà très dynamiques.

A noter qu’en 2017, les ventes dans l’ancien devraient flirter avec des niveaux historiques en atteignant un volume de 880 000 transactions. Les prix devraient progresser de 2,5%, soit la plus forte hausse depuis les années 2000.

Comparer les devis emprunteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis emprunteur