Comparateur d'assurance emprunteur
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient
Comparer
Partager sur

Lorsque l’on se lance dans l’acquisition d’une résidence principale, l’idée n’est pas pour chacun de devenir propriétaire pour devenir propriétaire. L’idée est de réaliser un investissement sur l’avenir pour se protéger ainsi que ses enfants le cas échéant.

A une époque où chacun s’inquiète du montant de la retraite qu’il percevra, se dire que l’on ne paiera plus de loyer à ce moment est rassurant. Et pourtant, Bercy songerait à remettre cet avantage en question. Comment ? En fixant une taxe sur la valeur locative du logement.

Concrètement, lorsque vous aurez terminé de régler votre crédit immobilier, vous bénéficierez d’un pouvoir d’achat en hausse du montant de ce crédit. Or, si cette mesure passait, ce pouvoir d’achat pourrait être amputé. Car l’idée serait ici de faire payer une taxe au prorata de la valeur locative de votre logement.

Plus clairement, comme vous ne réglez ni crédit immobilier, ni loyer, on estime que vous vous versez votre propre loyer chaque mois. C’est sur cette partie qu’une taxe serait mise en place. Et l’investissement réalisé 20 ou 25 ans auparavant perdrait une partie de son sens.

Si l’on parle et reparle de cette mesure, rien n’est encore joué mais si cette taxe devait être mise en place, cela remettrait en question certains investissements. Et si l’accession à la propriété perdait son atout majeur, c’est tout le monde de l’immobilier qui pourrait s’en ressentir.


Source : capital.fr

Comparer les devis emprunteur
Partager sur
Comparer les devis emprunteur