MENU

Des villes plus favorables pour acheter ?

Actuellement, le marché de l’immobilier est en pleine mutation. Les prix varient mais des disparités se font sentir à travers la France. En ce début d’année 2016, Paris a vu ses prix légèrement augmenter dans l’ancien, entre 0,7 et 2,5% en moyenne selon les biens. A Bordeaux ou à Lyon, on note respectivement des hausses de prix de 0,6 % et 0,9% tandis qu’à Marseille on constate une baisse de 0,6%. A Lille, les prix ont baissé de 0,9%. Voilà des chiffres incontestables puisque vérifiés.

En revanche, pour la suite de cette année, il est bien difficile de savoir quelle sera la tendance. Tandis que certains annoncent une augmentation de 1 à 3% dans des villes, telles que Bordeaux ou Lyon et des baisses de 3% à Paris, Nice ou encore Toulouse, d’autres à l’image de la FNAIM estiment que la baisse continue des taux va naturellement impliquer une augmentation des prix. Ce qui est certain, c’est que la baisse majeure des prix à laquelle on assiste à Paris, Marseille et Lille depuis 3 ans ne pourra être reconduite au même niveau au regard de la situation économique.

Pourquoi les prix de l’immobilier évoluent-ils ?

Il existe de nombreux facteurs pouvant impacter l’immobilier et générer tantôt des hausses, tantôt des baisses. Mais, bien sûr, c’est principalement le niveau de l’offre et de la demande qui aura des conséquences. Cette année, les taux d’intérêt sont historiquement bas, ce qui devrait générer de la demande.

Deuxième point important : le gouvernement a assoupli le Prêt à Taux Zéro en permettant à de nouveaux ménages d’en bénéficier. De plus, il est aujourd’hui possible de financer 40% de son logement avec ce prêt, une belle aubaine pour économiser de l’argent.

Enfin, les lois Lagarde et Hamon tendent à entrer dans les mœurs. Les Français connaissent de plus en plus leurs droits en la matière. Avec la délégation d’assurance, ils peuvent aujourd’hui souscrire leur assurance emprunteur auprès de l’organisme de leur choix. Mieux, ils peuvent résilier cette assurance dans les douze mois qui suivent la signature de leur prêt immobilier pour trouver encore moins cher.

La loi Sapin 2 permet elle18 de résilier son contrat assurance-emprunteur tous les ans. Les contrats signés à partir du 1er mars 2017 seront les premiers concernés par cette mesure. Pour les 8 millions de contrats déjà en cours, la résiliation annuelle sera possible dans un an, à partir du 1er janvier 2018.

Pour cela, ils peuvent comparer sur LesFurets.com et réaliser de substantielles économies. En résumé, avec une baisse importante des taux, une assurance emprunteur moins chère et un PTZ assoupli, les Français vont sérieusement réfléchir à un investissement, d’autant que la BCE prévoit à terme de durcir les conditions de prêts, les primo accédants sans apport peuvent encore aujourd’hui prétendre à un prêt immobilier. La demande va donc naturellement augmenter cette année, la logique voudrait que le prix de l’immobilier augmente en proportion.

Comparer les devis emprunteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis emprunteur