Comparateur d'assurance emprunteur
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient
Comparer
L'assurance crédit auto

À quoi sert une assurance crédit auto ?

Tout d’abord, il est important de ne pas confondre l’assurance auto avec l’assurance crédit auto. Si la première couvre les risques liés au véhicule ou à la conduite, la seconde sert à couvrir les risques de non-remboursement de l’emprunt vous permettant d’acquérir la voiture. Ce qui facilite, en retour, l’obtention du crédit à un meilleur prix.

En effet, certains événements rendent difficile, voire impossible, le remboursement du prêt : le décès du titulaire du contrat, une situation d’invalidité causée soit par un accident soit par une maladie, etc. Face à ce risque non négligeable, les banques sont réticentes à l’idée de prêter une grosse somme d’argent sans garantie, et demandent parfois la souscription d’une assurance pour se prémunir contre le non-remboursement. Comme les autres assureurs emprunteurs, l’assureur du crédit auto garantit alors le paiement partiel ou total des mensualités, en cas d’empêchement prévu au contrat.

L’assurance crédit auto prévient les accidents de la vie avec :

  • La garantie décès, incluse dans tous les contrats : en cas de mort de l’assuré en cours de remboursement. Cette couverture protège sa famille, via une prise en charge partielle ou totale des remboursements. Certaines exclusions sont toutefois prévues en cas de suicide, d’alcoolisme, ou de pratiques à risque.
  • La garantie PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie) : si l’assuré n’est plus capable d’exercer une profession, pour le restant de sa vie, suite à un accident ou une maladie, et a besoin d’une aide extérieure pour tous les actes de la vie quotidienne (s’habiller, se laver, se déplacer).
  • La garantie perte d’emploi : si l’assuré se retrouve au chômage. L’indemnisation est limitée dans le temps, progressive et forfaitaire. Par exemple, la prise en charge sera équivalente à 25 % des mensualités les premiers mois, 50 % les mois suivants, avant de tomber à 0 % au-delà d’une certaine période.
  • Les garanties d’invalidité et d’incapacité, qui démarrent uniquement à partir de certains seuils fixés par les assureurs. Par exemple, le remboursement n’aura lieu qu’à partir de 33 % ou de 66 % d’invalidité/incapacité. Un médecin est chargé de déterminer si l’assuré ne peut plus réaliser certaines activités professionnelles.

L’assurance crédit auto est-elle obligatoire ?

L’assurance pour crédit auto n’est pas imposée par la loi, ni même forcément par les banques. En règle générale, elle n’est réclamée par les établissements prêteurs que si le montant du prêt est très élevé, ou si l’emprunteur a un profil risqué. La situation est donc très différente de celle de l’assurance auto (responsabilité civile), qui est obligatoire pour pouvoir conduire sur les routes françaises.

Néanmoins, souscrire cette assurance facultative est recommandé pour beaucoup de profils. Les actifs, même ceux bénéficiant d’un CDI, ont tout intérêt à se protéger contre les risques d’accidents ou de licenciement, avec la garantie invalidité ainsi que la garantie perte d’emploi. Tandis que les seniors ou les personnes en retraite pourront mieux se protéger et protéger leurs proches, avec une garantie décès ou une garantie perte d’autonomie.

Par ailleurs, plus le montant de votre prêt auto est élevé, et plus votre taux d’endettement est haut, plus vous avez intérêt à prendre une assurance prêt auto. Vous pourrez ainsi convaincre les banques frileuses, qui refuseraient, sinon, de vous prêter la somme dont vous avez besoin. Ou qui pourraient vous appliquer un taux d’intérêt plus conséquent…

Trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient et faites des économies
Je compare

Comment souscrire une assurance pour crédit auto ?

Vous avez deux possibilités pour souscrire une assurance crédit auto. La première consiste à prendre l’assurance proposée par votre banque, lors de la signature de l’emprunt, après l’avoir minutieusement étudiée bien sûr. Cette assurance dite de groupe prend la forme d’une offre mutualisée, avec les mêmes conditions pour les assurés de la banque ayant le même profil emprunteur que vous.

La seconde option consiste à souscrire une assurance prêt auto auprès d’un autre établissement, dans le cadre d’une délégation d’assurance. C’est une possibilité introduite par la loi Lagarde de 2010, qui autorise cette concurrence lors de la souscription du crédit. Par la suite, la loi Hamon de 2014 et l’amendement Bourquin de 2018 ont étendu la possibilité de changer d’assureur, après la signature, et à de nombreuses occasions.

Avec cette délégation d’assurance, vous bénéficiez d’une offre personnalisée, adaptée à votre profil, qui sera aussi probablement moins chère que celle de votre banque. En effet, même si le coût de l’assurance est faible en comparaison du crédit à rembourser, il s’ajoute aux intérêts à payer. Toute baisse est donc bonne à prendre. En fonction de votre situation, de vos attentes et de vos besoins, vous pouvez choisir la formule qui vous convient le mieux, et même moduler le pourcentage de garantie.

La seule condition à remplir est de choisir un contrat similaire : les garanties de la délégation d’assurance doivent être identiques à celles de l’assurance groupe proposée par votre banque. Si cette équivalence dans la couverture est bien respectée, votre banque ne peut pas refuser le contrat signé avec le second assureur contacté. La banque ne peut pas non plus refuser votre demande de résiliation d’assurance crédit auto si vous décidez de rompre le contrat groupe en cours. Par ailleurs, votre banque a plusieurs obligations : vous informer de la possibilité de vous tourner vers l’assureur de votre choix, et vous transmettre une fiche d’information standardisée, répertoriant les équivalences à respecter.

Que vous optiez pour l’assurance groupe ou la délégation d’assurance, les documents justificatifs à fournir pour valider votre demande sont les mêmes :

  • Une copie d’une pièce d’identité valide ;
  • Un RIB plus un mandat de prélèvement SEPA ;
  • Le tableau d’amortissement de votre crédit automobile ;
  • Les coordonnées pour contacter l’établissement prêteur ;
  • Un questionnaire de santé dûment rempli visant à établir les risques.

Si vous désirez profiter des avantages offerts par la délégation d’assurance, il faut comparer l’assurance groupe avec les offres des autres assureurs sur le marché. Un processus qui serait fastidieux si vous deviez le faire vous-même, sans bénéficier d’un accompagnement. Toutefois, bonne nouvelle, il existe pour vous aider des comparateurs d’assurance crédit auto qui simplifient et accélèrent grandement vos démarches !

Trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient et faites des économies
Je compare