Comparateur d'assurance emprunteur
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient
Comparer
L'assurance crédit renouvelable

L’assurance crédit renouvelable est-elle obligatoire ?

La particularité d’un crédit renouvelable, par rapport aux autres emprunts, est que vous disposez d’une somme d’argent que vous pouvez utiliser librement, et que vos mensualités de remboursement servent à reconstituer le capital emprunté, réutilisable à tout instant. L’établissement prêteur qui vous accorde un crédit à la consommation peut vous faire une proposition d’assurance en même temps que l’offre de prêt. Une solution qui vous permet de garantir le remboursement en cas d’accidents de la vie, susceptibles de vous empêcher de payer les mensualités. Vous et votre famille êtes ainsi mieux protégés.

L’assurance emprunteur d’un crédit renouvelable permet également de rassurer la banque en réduisant les risques de défaillance, ce qui en retour peut faciliter l’obtention du crédit… Toutefois, avec un crédit renouvelable, l’assurance n’est pas obligatoire au sens de la loi. Même si elle est parfois imposée par les banques, en cas de taux d’endettement élevé, de montant très important, de profil emprunteur jugé risqué, etc.

Comment fonctionne l’assurance emprunteur pour un crédit renouvelable ?

L’assurance crédit renouvelable vous protège sous la forme d’une prise charge partielle ou totale de votre emprunt, si jamais un des événements couverts par les garanties du contrat venait à survenir. Avec cette prise en charge, l’assurance paie les mensualités de façon temporaire, ou paie en intégralité le capital restant dû. Le contrat d’assurance emprunteur du crédit renouvelable contient des garanties de base, incluses par défaut, et des garanties optionnelles, que vous pouvez sélectionner en fonction des besoins. Parmi les garanties fréquentes, on peut citer :

  • la garantie décès, qui évite à vos proches d’avoir à prendre le relais des paiements en cas de mort prématurée, suite à un accident ou à une maladie ;
  • la garantie incapacité temporaire totale de travail (ITT) si vous n’êtes plus en mesure d’exercer votre activité professionnelle, pendant un certain temps ;
  • la garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) si vous ne pouvez plus exercer aucune activité professionnelle, jusqu’à la fin de votre vie ;
  • la garantie perte d’emploi si vous êtes licencié.
Trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient et faites des économies
Je compare

Comment calculer le coût d’une assurance crédit renouvelable ?

Le montant de la prime d’assurance varie beaucoup d’un établissement assureur à l’autre, et ne représente qu’un faible taux en proportion du capital emprunté. Cependant, il s’ajoute aux mensualités de remboursement, et il accroît le coût du crédit, puisque les frais d’assurance sont forcément inclus dans le taux effectif global du projet (TAEG).

De nombreux facteurs influent sur la prime : le type et le montant du prêt, l’étendue des garanties choisies, votre profil emprunteur (catégorie d’âge, revenus, risques professionnels, pratiques sportives). Plus le prêt est conséquent, plus les étendues sont généreuses, plus votre profil est jugé risqué, et plus le taux de la prime est élevé. Et inversement. Le coût d’une assurance crédit renouvelable sera également impacté par le choix entre l’assurance groupe (proposée par la banque) et la délégation d’assurance (l’offre que vous choisissez librement chez un concurrent). Ainsi que par la présence ou non d’un co-emprunteur avec vous, au moment de la demande.

Comment souscrire une assurance emprunteur pour crédit à la consommation ?

Les critères de choix : taux, montant, garanties

Au moment du choix de votre assurance de crédit renouvelable, vous allez bien entendu regarder son coût. En sachant qu’il convient de regarder d’une part le prix des garanties, et d’autre part le taux annuel effectif global (TAEG) dans son ensemble. Mais ce n’est pas l’unique critère : il faut prendre garde aux plafonds et aux exclusions de garanties.

En effet, certains assureurs n’acceptent de couvrir qu’une partie des mensualités, ou un certain pourcentage du capital. Par ailleurs, il faut généralement atteindre un certain taux d’invalidité (confirmé par un médecin) pour déclencher la prise en charge. De même, les démissionnaires, les intérimaires, les personnes en CDD, ainsi que les travailleurs indépendants sont d’ordinaire exclus de la garantie perte d’emploi…

La délégation d’assurance et son fonctionnement

Depuis la loi Lagarde (2010), vous avez la possibilité de souscrire à l’assurance de votre choix. Ce qui vous permet de mettre en concurrence votre banque avec d’autres assureurs, pour faire des économies. À condition que les garanties du second contrat d’assurance soient identiques à celles de l’assurance groupe. Dans le cas contraire, la banque peut dire non…

Par ailleurs, vous pouvez résilier votre assurance crédit renouvelable actuelle pour en prendre une autre plus intéressante : la loi Hamon (2014) permet un changement durant la première année de la souscription, et l’amendement Bourquin (2018) autorise une résiliation libre, à chaque date anniversaire du contrat. Pour vous aider à faire le bon choix, n’hésitez pas à recourir à un comparateur d’assurance pour crédit renouvelable, afin d’accéder aux meilleurs prix ou aux meilleures garanties du marché. Grâce à cet outil, vous recevez des devis personnalisés et détaillés, en quelques minutes. Sur lesfurets, ce comparateur est d’ailleurs gratuit, et sans engagement.