MENU
Assurance pret immobilier avec couverture décès
Comparez des dizaines d'offres au meilleur prix
et économisez sur votre nouvelle assurance emprunteur avec garanties décès
Je compare

Qu’est-ce que l’assurance décès d’un prêt immobilier ?

L’assurance décès d’un prêt immobilier permet de couvrir le remboursement d’un crédit immobilier en cas de décès de l’emprunteur. Si cette situation venait à arriver, l’assurance prendrait en charge l’intégralité du montant restant dû à la banque, ce qui évite à l’entourage de l’assuré une charge financière inattendue et pouvant s’avérer très lourde.

L’assurance emprunteur, de manière globale, comprend :

  • Une garantie décès, qui est comprise automatiquement dans le contrat.
  • Une garantie Perte totale et irréversible d’autonomie, avec un taux d’invalidité de 100%
  • Une garantie Invalidité permanente et totale, avec un taux d’invalidité supérieur ou égal à 66%
  • Une garantie Invalidité Permanente et partielle, avec un taux d’invalidité compris entre 33 et 66%
  • Une garantie Incapacité temporaire de travail
  • Une garantie Perte d’emploi

Le bien de l’emprunteur après son décès est acquis par ses héritiers à la fin du remboursement

Assurance décès invalidité : que se passe-t-il si je suis seul emprunteur ?

Si l’assurance emprunteur n’est pas officiellement obligatoire, tout établissement bancaire vous imposera d’assurer votre prêt. De fait, s’agissant ici de sommes importantes empruntées sur une longue durée, mieux vaut se prémunir et protéger ses proches en cas de problème. Car, en cas de décès, sans assurance, ce sont les héritiers qui doivent rembourser le prêt bancaire.

Si vous vivez seul ou que vous souhaitez emprunter uniquement à votre nom, on vous proposera d’assurer votre prêt à 100 %. Cette assurance couvre le décès et l’invalidité, et il est possible de prendre en option la garantie perte d’emploi. Si vous décédez, c’est l’assurance emprunteur qui prendra alors en charge le remboursement total de votre prêt, vos proches ne seront donc pas impactés financièrement.

Attention toutefois, selon la nature du décès, sachez qu’il existe des exclusions, comme :

  • le suicide,
  • le décès lié à la pratique d’activités à risques,
  • le décès lié à un risque exclu par l’assureur au regard de votre questionnaire médical.

Dans ces cas précis, votre assurance emprunteur ne prendra pas en charge votre crédit.

La garantie décès avec un co-emprunteur

Lorsque vous empruntez à deux, vous contractez une assurance décès à deux. Un prêt doit être assuré au minimum à 100 %, au maximum à 200 %. Il est possible d’assurer chaque tête à 100 %. Dans ce cas, en cas de décès de l’un ou l’autre des co-emprunteurs, l’assurance prendra en charge de manière intégrale le crédit.

En revanche, si les co-emprunteurs choisissent d’assurer chaque tête à 50 %, alors, en cas de décès de l’un d’eux, l’autre devra continuer à rembourser la moitié du prêt immobilier. Il en va de même si la quotité sélectionnée est de 20/80, 30/70, etc. La proportion à rembourser en cas de décès du co-emprunteur est définie au moment de la signature de l’assurance emprunteur. Attention bien sûr, là aussi il peut y avoir des exclusions.

Vous l’aurez noté, la solution la plus sûre est d’assurer chaque tête à 100 % pour protéger l’autre. Mais cette formule sécurisante est naturellement plus chère. Pour limiter le coût de votre assurance emprunteur tout en vous protégeant, vous et vos proches, utilisez le comparatif d’assurance sur LesFurets.com. C’est simple, rapide et gratuit et cela pourrait faire considérablement baisser le coût global de votre crédit.

Le conseil d'Hervé !
La loi Lagarde vous donne le droit de choisir votre assurance emprunteur. Vous avez désormais le choix d’opter pour une délégation d’assurance, avec des économies à la clé.
Comparez les assurances emprunteur avec garantie décès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparez les assurances emprunteur avec garantie décès