capital-du-capital-initial-economie-assurance-emprunteur

Cotisations sur capital initial ou capital dû, quel est le plus avantageux

Lorsque ce choix est proposé, il est souvent difficile de se décider entre ces deux solutions. Les cotisations sur le capital initial sont les plus communément appliquées, ce qui ne signifie pas qu’elles sont systématiquement les plus avantageuses. En toute logique, le fait qu’un autre système cohabite sous-entend qu’il a lui aussi ses avantages, et comme le premier ses inconvénients.
A priori, les cotisations calculées sur le capital dû sont plus avantageuses puisque ce système prend en compte la partie de capital restant. En réalité, ce n’est pas toujours aussi intéressant qu’il y parait. Tout d’abord le taux de ce type d’assurance est le plus souvent plus élevé que celle sur le capital initial.

Les premières années d’un prêt étant chargées en intérêt par rapport à une partie relativement modeste de capital, l’emprunteur va donc payer plus cher les premières années. Ce n’est que lorsque les mensualités vont rembourser un maximal de capital que ce type d’assurance devient intéressant.

Si à moitié prêt vous décidez de le rembourser par anticipation, votre assurance aura alors coûté nettement plus cher que celle avec des cotisations constantes. Dans le cas le plus courant où l’emprunt arrive à son terme, le calcul sur le capital dû peut permettre de réaliser quelques économies. L’aspect le plus intéressant des cotisations sur le capital dû reste toutefois un coût de cotisation moins élevé en fin de prêt, la somme ainsi dégagée pouvant être utilisée à un autre poste de dépense.

Comparer et considérer la situation actuelle et éventuellement future

De la même manière que le coût d’un emprunt ne s’apprécie pas en fonction du seul taux d’intérêt nominal, une assurance emprunteur ne se calcule pas sur la base d’un type de cotisation. Dans les deux cas, c’est le coût final qui est important, ce d’autant plus sur un emprunt immobilier de longue durée. Dans l’hypothèse d’une assurance emprunteur portant sur le capital dû, le coût sera généralement moins élevé que pour une assurance calculée sur le capital initial.

Il en est par contre tout autrement si le prêt est racheté en cours, ce qui peut être imposé par un changement dans sa vie privée ou professionnelle. Il peut s’agir d’un divorce, mais également du décès d’un des co-emprunteurs, ces deux situations changeant sensiblement la solution à adopter.

En vous aidant du comparateur LesFurets.com, vous pouvez aisément simuler plusieurs types de situations et d’assurances emprunteur. Les propositions restant stockées sur votre espace personnel, vous disposez du temps nécessaire à une étude minutieuse de chaque devis. Une fois votre décision prise, la souscription en ligne vous donnera l’occasion de réaliser des économies supplémentaires.

Comparer les devis emprunteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances emprunteur