Deux méthodes pour le calcul de vos cotisations

Lorsque vous faites un prêt immobilier, l’organisme prêteur exige presque toujours la souscription d’une assurance emprunteur, afin de couvrir les risques qui pourraient survenir au cours de l’emprunt. Pour déterminer le tarif de l’assurance, deux types de calculs sont proposés :

  • Sur le capital initial, c’est-à-dire sur le montant total emprunté
  • Sur le capital restant dû, c’est-à-dire la part du capital restant à rembourser année après année.

Le choix du type de calcul pour le taux de l’assurance emprunteur va peser sur le coût total de l’emprunt.

Généralement, les banques proposent le tarif basé sur le capital initial tandis que l’assurance emprunteur sur le capital restant dû est plutôt l’apanage de la délégation d’assurance. Si l’assurance sur le capital initial peut être avantageuse dans la plupart des cas, il existe des situations pour lesquelles il est préférable d’opter pour la seconde solution. Découvrons plus en détail les avantages et les inconvénients de ces deux modes de calcul.

Qu’est-ce que l’assurance sur capital initial ?

L’assurance sur capital initial se base sur le montant emprunté lors du prêt immobilier.

Durant toute la durée du prêt, du premier mois aux dernières années, le taux est inchangé, il reste fixe.

L’avantage de ce type de contrat est que son prix est inférieur à celui de l’assurance sur capital restant dû.

L’inconvénient est que même dans les dernières années du prêt, où le capital restant à rembourser est faible, les cotisations sont les mêmes que lors de la souscription du crédit.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’assurance sur capital restant dû ?

Dans l’assurance sur capital restant dû, aussi appelée assurance dégressive, les cotisations sont calculées uniquement sur le capital restant. Comme ce dernier diminue au fil des remboursements, les cotisations d’assurance baissent aussi. Si, à priori, cette solution parait plus avantageuse, ce n’est pas toujours le cas.

Les inconvénients :

  • Le taux de l’assurance sur le capital restant dû d’un prêt immobilier est plus élevé que celui de l’assurance sur le capital initial.
  • Les intérêts sont plus importants lors des premières années
  • Si à moitié prêt vous décidez de rembourser le prêt par anticipation, votre assurance dégressive aura alors coûté nettement plus cher que celle avec des cotisations constantes

Les avantages :

  • Le coût des cotisations est moins élevé en fin de prêt. La somme ainsi dégagée peut alors être utilisée pour d’autres dépenses.

Comparer pour bien choisir son assurance emprunteur

Au moment de faire un prêt immobilier, le taux d’intérêt nominal n’est pas le seul paramètre à prendre en compte dans le coût total de l’emprunt. L’assurance emprunteur doit aussi être considérée dans le montant total du prêt, surtout lorsqu’il s’agit d’un emprunt de longue durée.

L’assurance dégressive pour un prêt immobilier permet d’obtenir un coût final généralement moins élevé, sauf si le prêt est racheté en cours. Si vous ne prévoyez pas de racheter votre prêt, elle sera une solution avantageuse.

Si, au contraire, vous souhaitez racheter votre prêt ou le rembourser par anticipation, l’assurance sur le capital initial est le meilleur moyen de réaliser des économies.

En vous aidant du comparateur LesFurets.com vous pouvez aisément réaliser des simulations pour vous aider dans votre choix. Vous pourrez ainsi choisir entre un prêt immobilier avec une assurance sur le capital restant dû ou opter pour des cotisations calculées en fonction du capital initial.

Le conseil d'Hervé !
Il peut se passer beaucoup de choses au cours de la vie d’un prêt immobilier : séparation, décès, rachat ou renégociation d’emprunt pour profiter de taux intéressants… Lorsque de tels changements interviennent, l’assurance dégressive perd de son intérêt puisque les cotisations les plus importantes ont été payées au début du prêt.
Comparer les devis emprunteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances emprunteur