changement-annuel-assurance-emprunteur

Avoir un contrat d’assurance emprunteur toujours adapté

La raison numéro 1 pour changer d’assurance emprunteur annuellement est d’avoir un contrat toujours adapté à vos besoins et aux prix du marché.

L’assureur de votre prêt s’intéresse particulièrement à votre situation personnelle : votre métier, votre état de santé, votre âge, afin de calculer le risque qui pèse sur lui de devoir se substituer à vous pour payer votre emprunt.

Les assureurs sont multiples, il peut s’agir de votre établissement bancaire ou d’un assureur externe, directement ou via un courtier en assurance. Les risques pour votre emprunteur sont calculés en fonction de votre situation personnelle, médicale et professionnelle et celle-ci peut évoluer d’une année sur l’autre : perte d’emploi ou changement dans votre vie privée, tous ces éléments peuvent faire évoluer vos cotisations à la baisse.

N’hésitez pas à faire chiffrer ces évolutions chaque année et en tirer les conclusions quant au changement de votre contrat d’assurance prêt immobilier.

En modifiant votre contrat d’assurance chaque année, vous mettez également toute les chances de votre côté de bénéficier d’une assurance crédit immobilier au meilleur taux .

Vous avez été mal conseillé l’année dernière ou n’avez pas été très attentif aux tarifs ? Vous pouvez rectifier le tir dès l’année suivante en souscrivant un nouveau contrat d’assurance emprunteur.

En changeant de contrat, vous bénéficierez des baisses de prix mises en place par les assureurs pour attirer de nouveaux clients. Les assureurs mettent généralement à votre disposition toute l’aide nécessaire pour vous éclairer sur leurs différentes solutions ainsi que pour vous aider à résilier une assurance de prêt immobilier.

En pratique, qu’implique un changement de contrat d’assurance emprunteur ?

Tout d’abord, il faut vérifier l’opportunité de ce changement en vous aidant d’un comparateur d’assurance ou en faisant appel à un courtier (intermédiaire spécialisé dans l’assurance).

Il faudra néanmoins bien vérifier les garanties proposées dans les contrats sélectionnés, car votre nouveau contrat ne peut pas prendre en charge des garanties moindres par rapport à votre ancien contrat. L’objectif est donc de trouver un contrat au moins équivalent en termes de protection, à un meilleur prix.

Ensuite, il faudra faire valider ce changement auprès de votre établissement bancaire qui vous remettra une main-levée de sa clause bénéficiaire, à remettre à votre ancien assureur.

Enfin, la résiliation de votre ancien contrat ne doit pas être oubliée. Vous pouvez effectuer la résiliation dès lors qu’émerge le projet de changer d’assurance en fonction de la date anniversaire de votre contrat.

Depuis 2013 et la mise en place de la Loi Hamon, vous avez 12 mois pour résilier votre contrat et en souscrire un autre présentant des garanties au moins équivalentes à des tarifs plus avantageux.

De plus, la loi Sapin 2 permet maintenant de résilier son contrat assurance-emprunteur tous les ans. Les contrats signés à partir du 1er mars 2017 seront les premiers concernés par cette mesure. Pour les 8 millions de contrats déjà en cours, la résiliation annuelle sera possible dans un an, à partir du 1er janvier 2018.

Il peut vous paraître sinueux d’effectuer cette démarche chaque année, mais l’offre d’assurance est très complète et les comparateurs peuvent vous aider à réaliser des économies non-négligeables sur le montant de votre assurance emprunteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *