MENU
Comparateur d'assurance emprunteur
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient
Comparer
Partager sur

Quand l’un des co-emprunteurs ne possède pas le meilleur profil

Il existe trois situations qui peuvent conduire à faire assurer l’emprunt par des assureurs différents :

  • l’un des conjoints est relativement âgé ;
  • l’un des parents se porte co-emprunteur avec son enfant pour l’acquisition d’un bien immobilier ;
  • l’un des conjoints doit faire appel à la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé).

Combiner les contrats d’assurance emprunteur

Dans certains cas, le co-emprunteur aura intérêt à souscrire à l’assurance de groupe proposée par la banque pour assurer son prêt immobilier. Plus chère que chez un assureur délégué, cette couverture est souvent moins exigeante en matière de profil.

Pour un co-emprunteur jeune, en bonne santé et disposant de revenus stables, l’assurance souscrite auprès d’un assureur indépendant permet de substantielles économies sur la durée du prêt immobilier. Les deux contrats cumulés peuvent ainsi donner entière satisfaction aux co-emprunteurs tant en matière de tarif que de niveaux de garanties.

Il peut s’agir également de deux assureurs délégués, chaque compagnie possédant sa politique commerciale en privilégiant certains profils par rapport à d’autres. Plus que la réelle complexité de la souscription dédoublée de l’assurance, la difficulté risque d’être la réaction du banquier face à cette situation sans doute inhabituelle.

Il faudra donc que les co-emprunteurs argumentent leur choix afin de rassurer le prêteur. Un assureur pour chaque co-emprunteur peut également limiter le coût final de l’assurance lorsque l’un d’entre eux doit passer par la convention AERAS. Bien choisir son assurance peut dans ce cas atténuer les effets de la surprime appliquée.

Régler le problème des quotités de l’assurance prêt immobilier

Un emprunt devant être couvert à au moins 100 % par l’assurance emprunteur, il faut ensuite que les co-emprunteurs se répartissent les quotités, c’est-à-dire le pourcentage de couverture assumé par chacun.

Pour rassurer son banquier, la solution idéale est de souscrire une quotité de 100 % auprès de chacun des assureurs. De cette manière, l’invalidité ou le décès d’un des co-emprunteurs couvre l’intégralité des mensualités ou du capital restant dû. L’inconvénient de cette solution est toutefois un coût élevé, le capital emprunté étant assuré à 100 % par chacun des contrats.

De multiples combinaisons étant possibles, c’est aux co-emprunteurs de simuler un maximum de quotités. Le choix entre une quotité de 60/40, 50/50 ou autres dépend de la contribution effective de chaque co-emprunteur dans le paiement des mensualités de l’emprunt. Il ne faut pas négliger certains aspects spécifiques comme les dépenses fixes que devra supporter seul le co-emprunteur en cas d’invalidité ou de décès de l’autre.

Comparer les devis emprunteur
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 commentaire(s)

    1. Prete

      Je souhaite un devis assurance juste pour monsieur car moi j’en dispose d’une….

      1. LesFurets

        Bonjour,

        Pour trouver votre assurance emprunteur, vous pouvez tout à fait utiliser notre comparatif en ligne afin d’avoir accès aux offres les plus adaptées. Vous pourrez comme cela analyser plusieurs devis en même temps et choisir celui qui vous correspond.
        En espérant vous avoir aidé et vous revoir très vite sur Lesfurets.com.

    Comparer les devis emprunteur