Quel est l’avantage des prêts gigognes ?

Un prêt gigogne consiste à combiner des prêts de durées différentes pour faire baisser le coût global du financement. Il peut aussi être désigné sous les noms de prêt emboité, bi-taux ou multi-prêt. Peu connue, cette formule se révèle intéressante pour alléger le poids d’un crédit immobilier.

De manière logique, le taux d’intérêt d’un emprunt sur 20 ans est supérieur à celui d’un emprunt sur 7 ans. Demander un prêt sur une durée trop courte risque en revanche d’être difficile à supporter financièrement du fait de mensualités élevées et sera probablement refusé par le banquier.

Une solution est de souscrire deux prêts dont l’un de courte durée afin de bénéficier du bas taux d’intérêt et l’autre d’une durée plus longue. Il faut ensuite demander un lissage de prêt qui permettra des mensualités constantes calculées de manière à entrer dans les normes en matière d’endettement.

Un exemple chiffré de prêt gigogne

Vous envisagez d’emprunter 250 000 euros sur 20 ans pour l’achat d’un bien immobilier.

Dans le cadre d’un prêt classique, le taux d’intérêt est de 2,50 % hors assurance. Le coût du crédit sera de 67 941,74 euros avec des mensualités de 1 324,76 euros.

En prêts gigognes, le premier emprunt porte sur 80 000 euros sur 7 ans au taux de 1,85 % et le second sur 13 ans pour une somme de 170 000 euros à 2,50 %.

Le prêt court vous coûtera 5 353,34 (avec des mensualités théoriques de 1 016,11 euros).

Le prêt long vous coûtera 29 294,20 euros (avec des mensualités théoriques de 1 277,53 euros).

Au total, les prêts vous coûteront :

5 353,34 + 29 294,20 euros = 34 647,54 euros soit une économie de 33 294,20 euros.

Des frais de dossiers sont certes à ajouter du fait de la présence de deux prêts et du lissage, mais le solde va rester intéressant.

Les prêts gigognes et l’assurance emprunteur

Le bénéfice du prêt gigogne ne s’arrête pas là puisque l’assurance emprunteur est également concernée.

L’assurance portant sur le prêt le plus court cessera mécaniquement une fois la fin de la durée de souscription atteinte. Tout en restant aussi bien assuré, vous bénéficierez de l’économie réalisée par le cumul des prêts et de l’assurance.

Le conseil d'Hervé !
Sachez que vous pouvez désormais changer d’assurance emprunteur dans les 12 mois qui suivent la signature du contrat, mais aussi tous les ans. La seule condition est que la deuxième assurance présente au moins le même niveau de garantie que la précédente, à un prix plus avantageux pour vous.
Comparer les devis emprunteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances emprunteur