MENU
Comparateur d'assurance emprunteur
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient
Comparer
Partager sur

Tout savoir sur le questionnaire de santé de l’assurance emprunteur

Il est tout à fait possible d’obtenir un prêt immobilier sans examen médical. De plus en plus d’établissements proposent cette formule mais l’offre reste encore rare. Pour la grande majorité des banques, demander à l’emprunteur de remplir le questionnaire de santé pour l’assurance est presque devenu une seconde nature.

Le questionnaire santé réalisé dans le cadre d’un prêt immobilier ou tout autre prêt de longue durée est une pratique courante indispensable. Il permet aux assureurs de mieux cerner les risques et déterminer le montant de votre assurance emprunteur. De nombreuses questions dont celles dites basiques (taille, poids, …) vous sont ainsi posées afin de connaître votre état de santé. En voici un aperçu :

  • Etes-vous bénéficiaire de l’AAH (Allocation aux adultes handicapés) ?
  • Avez-vous souffert au cours des 10 dernières années de problèmes cardiovasculaires, digestifs, endocrinologues ?
  • Avez-vous eu un cancer ?

Peut-on souscrire une assurance prêt immobilier sans examen médical ou sans questionnaire médical ?

De manière générale, les formalités médicales dans le cadre d’une assurance emprunteur se répartissent en trois niveaux différents :

  • Le premier niveau est une déclaration de santé, ou questionnaire médical simplifié : il s’agit d’un ensemble de 14 questions basiques sur l’état de santé de l’emprunteur, pour que l’assureur sache s’il a subi des interventions chirurgicales récentes, s’il a été en arrêt de travail, ou s’il suit des traitements réguliers.
  • En fonction des réponses obtenues dans le premier niveau, une étude médicale plus approfondie peut être demandée : dans ce cadre, l’assureur est en droit d’exiger des pièces complémentaires à joindre au dossier ; il peut s’agir de comptes-rendus hospitaliers ou de justificatifs établis par l’équipe soignante.
  • Enfin, dans certains cas, l’emprunteur peut être soumis à une visite médicale. Il peut être amené à passer des examens sanguins basiques ou plus poussés, des analyses d’urine, un électrocardiogramme, ou tout autre bilan de santé que les experts d’assurances jugent nécessaire. Sachez que l’ensemble de ces analyses peut être effectué dans des centres agréés par l’assureur, lequel prend en charge le coût de cette visite médicale spécifique.
Trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient et faites des économies
Je compare

Vous l’aurez compris, l’assurance de votre prêt immobilier peut être soumise ou non à un examen médical, à la suite duquel l’assureur est libre d’accepter ou de refuser votre dossier. Sachez néanmoins que, si vous présentez un risque aggravé de santé du fait d’un handicap ou d’une maladie, il existe la convention Areas. Cette dernière oblige l’assureur à appliquer un « droit à l’oubli » pour des personnes ayant été atteintes d’un cancer, sous certaines conditions. De même, cette convention instaure une grille qui encadre l’application de surprimes ou les exclusions de garantie liées à certaines maladies.

Impacts du questionnaire santé de prêt immobilier sur votre assurance

Si vous ne présentez aucun risque en matière de santé, vous pourrez tout de suite signer votre contrat d’assurance emprunteur sans aucune exclusion ni surcoût. Dans le cas contraire, on vous demandera en complément une visite médicale d’assurance. Cet examen médical inclut la prise de sang qui permet de connaître le profil sanguin de l’emprunteur. Le profil sanguin 1 détermine entre autres la présence du VIH ou de l’hépatite C. Il permettra par ailleurs de savoir si votre taux de cholestérol est élevé ou correct.

À noter qu’à partir de 45 ans et pour des montants importants, les assureurs prennent de plus en plus de précautions et demandent des informations toujours plus précises. La qualité des garanties sera formulée en fonction du résultat du questionnaire de santé et de vos examens médicaux.

Le bilan de santé pour emprunt dans les faits

Pour mieux illustrer ces étapes obligatoires pour l’emprunteur, prenons un exemple. Le questionnaire de santé d’assurance emprunteur indique que vous avez souffert d’un cancer du sein au cours des 10 dernières années. Il y a dans ce cas précis de fortes chances que cette garantie soit exclue. Vous et vos proches ne serez donc pas assurés en cas d’incapacité ou de décès en lien avec cette affection. On parle ici d’exclusions de garantie. Certains professionnels choisissent toutefois de garantir ces risques mais font payer une surprime qui alourdit de manière conséquente le montant de l’assurance et donc du crédit.

Si vous souhaitez optimiser vos dépenses, sachez que vous n’êtes pas contraint de prendre l’assurance emprunteur de votre banque. En outre, avec la loi Hamon de 2014, vous disposez d’un an à compter de la signature du crédit pour changer d’assurance si vous n’en êtes pas satisfait. Si effectivement vous comptez changer d’assureur, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur en ligne. Avec lesfurets, vous gagnez du temps. Simple à utiliser, rapide et gratuit, notre outil comparatif vous permettra de trouver les meilleures garanties au meilleur prix.

Le conseil d'Hervé !
Dans le choix de votre assurance emprunteur, soyez particulièrement attentif aux différentes exclusions ainsi qu’aux garanties proposées en cas de décès, de chômage, d’invalidité, etc.
Comparer les devis emprunteur
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis emprunteur