seniors-impact-age-assurance-emprunteur

Etre jeune : une solution économique pour un achat immobilier ?

Dans le cadre d’un achat immobilier, l’âge peut avoir une influence majeure. En effet, si l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, aucune banque n’acceptera de prendre le risque de vous prêter de l’argent si vous ne souscrivez pas une telle assurance. Or, le montant de votre assurance emprunteur est estimé par rapport à différents paramètres et notamment votre état de santé.

De fait, vous devez remplir un questionnaire de santé comportant des questions diverses sur des opérations subies, des maladies contractées, des traitements en cours, etc. Naturellement, on imagine qu’être jeune peut être très avantageux. De fait, un jeune de 25 ans aura moins de risques de présenter des problèmes de santé qu’une personne de 55 ans.

Pour l’assurance emprunteur, un jeune présente un profil plus rassurant. Car, au-delà de son état de santé actuel, il y a statistiquement moins de risques qu’il ne meure avant la fin de son crédit qu’une personne de 55 ans, surtout si l’emprunteur souscrit un crédit sur 20 à 25 ans.

Et si les seniors étaient avantagés en matière d’assurance emprunteur ?

Nous venons de le voir, être jeune est certainement un avantage pour faire baisser le montant de son assurance emprunteur en raison des risques plus faibles qu’il présente. Pour autant, un senior pourra également tirer quelques avantages de son âge. En effet, même s’il présente un profil moins intéressant en raison des différents problèmes de santé liés à l’âge, il peut compenser cette lacune. Car le montant de l’assurance n’est pas uniquement consécutif au risque en matière de santé.

Il existe une garantie optionnelle, la garantie perte d’emploi. Pour un senior qui travaille depuis de nombreuses années dans la même entreprise et qui est quasiment certain de conserver son emploi jusqu’à la retraite, il ne sera peut-être pas nécessaire de prendre cette garantie. En revanche, le marché de l’emploi étant assez instable, surtout pour les jeunes, un jeune emprunteur pourrait être tenté par cette garantie. Or, celle-ci est particulièrement coûteuse.

D’autre part, le montant de l’assurance emprunteur est liée au montant emprunté. Si un jeune n’aura eu le temps de mettre de côté pour avoir un apport conséquent, une personne âgée de 55 ans aura eu toute une vie pour épargner. Cela pourrait lui permettre d’emprunter moins et sur une durée plus courte. Et cela fera toute la différence.

Quoi qu’il en soit, quel que soit l’âge de l’emprunteur, il semble essentiel de profiter des avantages de la loi Lagarde qui permet de prendre son assurance emprunteur auprès de l’organisme de son choix. En comparant sur LesFurets.com, il est possible de réaliser de très importantes économies, les assurances emprunteur individuelles étant bien moins chères que les assurances de groupes, qu’elles s’adressent aux jeunes ou aux seniors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *