MENU
Comparateur d'assurance emprunteur
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient
Je compare

Est-il obligatoire de souscrire une assurance crédit immobilier ?

Aucune loi n’oblige l’emprunteur à souscrire une assurance pour son prêt immobilier. Néanmoins dans les faits, la banque lui demandera systématiquement de le faire avant de lui accorder un crédit.

Ainsi, cette dernière se protègera contre les risques d’impayés si l’emprunteur n’était plus en capacité de rembourser son crédit.

Au-delà, la banque exigera également que le contrat d’assurance emprunteur contienne certaines garanties incontournables.

Impossible de faire l’impasse sur la garantie « décès-invalidité »

Si elle n’est pas non plus obligatoire au regard de la loi, la garantie « décès-invalidité » est un incontournable de l’assurance prêt immobilier.

Comme son nom l’indique, cette dernière vous couvre en cas de décès ou d’invalidité vous empêchant d’exercer une activité professionnelle et donc de percevoir des revenus.

Son fonctionnement est simple : dans les deux cas, c’est l’assureur qui se substitue à vous et effectue les remboursements à votre place. Ce n’est donc pas sur votre famille que reposera la charge de rembourser le capital restant dû.

Que faire si je refuse de souscrire une assurance « décès-invalidité » ?

Si vous refusez de souscrire cette garantie, l’organisme prêteur acceptera parfois de vous concéder le crédit à condition que vous procédiez à son nantissement.

Cela signifie que vous devrez utiliser un bien immobilier dont vous êtes propriétaire ou un contrat d’assurance-vie en garantie du crédit. Il pourra alors être saisi par la banque si vous ne remboursez plus votre prêt.

L’assurance « perte d’emploi » fortement conseillée

L’assurance chômage n’est pas aussi incontournable que l’assurance « décès invalidité » et votre banque pourra parfois accepter de vous concéder le prêt, même si vous ne la souscrivez pas.

En revanche, elle demeure fortement recommandée car si vous veniez à perdre votre emploi, c’est encore une fois l’assureur qui se substituerait à vous pour rembourser la part de capital restante.

Toutefois, l’assurance perte d’emploi ne pourra pas vous couvrir :

  • si vous démissionnez
  • si votre CDD se termine
  • si votre entreprise met fin à votre période d’essai
  • si vous êtes mis au chômage partiel 
Comparer les devis emprunteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis emprunteur