Les prêts travaux à taux d’intérêt nul

Plusieurs prêts travaux dispensent le souscripteur de payer les taux d’intérêt, ces derniers étant pris en charge par l’Etat. C’est le cas :

    • du prêt à taux 0 (PTZ). Mis en place par l’Etat pour aider les particuliers à financer la réalisation de travaux dans un logement neuf.
    • l’éco prêt travaux à taux 0 (éco PTZ) octroyé là aussi par des banques ayant signé une convention avec l’Etat. Il permet de financer des travaux de rénovation (isolation thermique, pose de sources d’énergies renouvelables…) qui ont pour but d’améliorer la performance énergétique des logements construits avant 1990.

Qu’est ce que le prêt épargne logement ?

Le prêt épargne logement, s’adresse aux détenteurs d’un plan épargne logement (PEL) depuis au moins 4 ans. Ce dernier peut alors :

    • clore son PEL
    • poursuivre son PEL
    • demander un prêt immobilier à un taux avantageux

Sachez que le montant de ce prêt est plafonné à 92 000 € et que vous pouvez de plus bénéficier d’une prime versée par l’État sous certaines conditions.

Les prêts travaux adressés aux ménages modestes

Plusieurs prêts ont été créés sur mesure pour les ménages aux revenus modestes qui souhaitent effectuer des travaux. C’est le cas :

    • du prêt amélioration de l’habitat accordé par la CAF aux ménages qui bénéficient de ses prestations familiales. Son montant équivaut à 80% des dépenses liées aux travaux, plafonnées à 1 067,14 euros (avec un taux d’intérêt de 1%) et remboursable sur 36 mois.
    • du prêt accession sociale qui s’adresse aux ménages modestes souhaitant devenir propriétaires d’un logement. Le montant prêté est de 1 500 euros pour les travaux concernant l’amélioration de l’habitat, 4 000 euros s’il s’agit de travaux d’économie d’énergie et 4 500 euros pour la construction ou achat d’un logement.

Quid du prêt Anah (Agence Nationale de l’Habitat) ?

Ce dernier s’adresse aux propriétaires qui entreprennent des travaux de rénovation dans leur logement et qui concernent :

    • la rénovation des logements insalubres
    • l’isolation thermique
    • l‘isolation acoustique
    • le désamiantage  
    • les traitements contre les termites et autres insectes xylophages 

Le montant du prêt est établi en fonction d’un bouquet de travaux. Il est de :

    • maximum 20 000 euros pour un bouquet de 2 travaux
    • maximum 30 000 euros pour un bouquet de minimum 3 travaux

Quel prêt choisir pour vos travaux ?

Le choix de votre prêt travaux dépendra de la nature et du montant des travaux que vous envisagez de réaliser, ainsi que de vos ressources financières.

Si vous êtes un revenu modeste ou que vous envisagez d’entreprendre des travaux d’amélioration de la performance énergétique dans votre logement, vous pouvez vous adresser à des établissements qui vous permettent d’accéder à un éco-prêt à taux 0, un prêt d’accession sociale ou un prêt d’amélioration de l’habitat.

Si vous souhaitez vous diriger vers un prêt plus classique, vous pouvez effectuer une simulation sur LesFurets.com et comparer différentes offres de crédits à la consommation, leurs conditions et leurs tarifs.

Comparer les devis emprunteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances emprunteur