MENU
Comparateur d'assurance emprunteur
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient
Je compare

Séparation : que faire de son bien immobilier ?

Lorsque l’on signe un prêt immobilier à deux, on n’imagine pas que l’on va se séparer. Et pourtant, les cas de divorce sont nombreux. Il est donc important de savoir comment cela va se dérouler. Si vous aviez un bien immobilier en commun au moment de la séparation, il faudra déterminer ce qu’il en adviendra.

Deux solutions s’offrent à vous de manière générale :

  • La première, et la plus fréquente, est de revendre le bien immobilier. Chacun recommence ainsi une nouvelle vie dans un nouveau logement et le montant obtenu grâce à la vente du bien est divisé en deux si le bien était payé. Dans le cas contraire, les emprunteurs rembourseront le montant encore dû à la banque avant de se partager la somme restante.
  • La seconde solution est de laisser l’un des deux conjoints occuper le bien. Dans ce cas, celui-ci devra s’acquitter du montant de sa part qui sera versée à l’ex-conjoint. Si le prêt est encore en cours, il devra se rendre dans son agence bancaire afin de demander la désolidarisation de son prêt immobilier, afin de ne plus être co-emprunteur, ou effectuer un remboursement anticipé pour souscrire un nouveau prêt à son nom via un rachat de crédit.

Il est à noter que dans les deux cas, un règlement à l’amiable sera préférable, vous épargnant ainsi d’éventuels frais de notaire ou d’avocat.

Qu’en est-il de l’assurance emprunteur en cas de séparation ?

Si les deux anciens conjoints décident de vendre et de rembourser de manière anticipée le prêt grâce à la vente de la maison, l’assurance emprunteur s’arrêtera en même temps que le prêt.

Si l’un des deux souhaite continuer à occuper la maison, nous évoquions précédemment deux solutions :

  • S’il fait une demande de désolidarisation auprès de sa banque, il deviendra le seul emprunteur et donc l’unique personne à être assurée. Celle-ci sera en son nom propre.
  • S’il décide de contracter un nouveau prêt à son nom et de rembourser de manière anticipée le précédent, alors il pourra souscrire une nouvelle assurance emprunteur. Une solution qui peut s’avérer économique puisque cela lui donnera la possibilité de comparer les tarifs grâce à la possibilité de délégation d’assurance offerte par la loi Lagarde, ainsi que celle de choisir une assurance plus proche de ses besoins, qui ne sont plus les mêmes.

Libre de son choix, il pourra ainsi utiliser notre comparateur d’assurance emprunteur et obtenir les meilleurs tarifs pour faire baisser de manière conséquente le montant de son assurance de prêt immobilier et donc, le coût total de son crédit.

Le conseil d'Hervé !
Grâce aux lois Hamon et Sapin 2, vous avez maintenant la possibilité de changer d’assurance emprunteur durant les 12 premiers mois, ainsi que tous les ans ! Pensez-y lorsque vous estimez que la vôtre ne vous convient plus !
Comparer les devis emprunteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis emprunteur