Assurance emprunteur : que signifie le terme « accident » ?

Lors de la souscription à un crédit immobilier, l’emprunteur doit souscrire une assurance crédit. Cette assurance le protège en cas d’accident de la vie, décès ou invalidité. D’après la loi, un accident se définit comme un événement imprévisible entraînant une gêne occasionnelle ou permanente, et empêchant une victime d’exercer son activité professionnelle. Le décès accidentel entre aussi en compte.

L’accident peut être dû à une erreur humaine comme matérielle, en dehors du travail ou sur le lieu professionnel. Lors d’un accident avec pour conséquences une ITT ou une invalidité, la garantie « accident » prend en charge les remboursements selon la gravité de la situation. Lors d’un décès accidentel, le crédit immobilier est entièrement remboursé.

La loi Lagarde est un dispositif en faveur des emprunteurs leur permettant de choisir librement l’organisme pour souscrire à une assurance emprunteur. De fait, il est plus aisé de trouver le contrat d’assurance emprunteur qui propose des garanties optimales pour gérer l’imprévu en toute quiétude et en toute simplicité.

La garantie « accident » lors d’un arrêt de travail de longue durée

Marc est père de famille, âgé de 48 ans. Il vit avec sa femme et ses quatre enfants dans une maison achetée à crédit il y a 15 ans. En se rendant sur son lieu de travail, Marc entre en collision avec un poids lourd. L’accident est grave. Après plusieurs opérations chirurgicales, il devra entrer en centre de rééducation.

Cet accident de la route l’immobilise pendant 11 mois. Bien que la situation soit malencontreuse, les jours de Marc ne sont pas en danger et il retrouvera toutes ses pleines capacités. Par chance, le père de famille avait souscrit une assurance emprunteur en même temps que son crédit immobilier, ce qui va lui permettre de faire sa rééducation sans s’inquiéter des remboursements de son prêt immobilier.

Pour faire valoir ses droits, sa femme devra contacter le conseiller en assurance de Marc pour lui exposer la situation. Après un bilan et une vérification des conditions du contrat, l’assurance prendra en charge les mensualités dues pour le remboursement du crédit, et ce dès le 4ème mois d’arrêt de travail. Le remboursement par l’assurance emprunteur prendra le relais jusqu’au jour où Marc pourra reprendre son activité professionnelle. Avec cette garantie, Marc pourra s’occuper davantage de sa santé.

Comparer les devis emprunteur
Comparer les assurances emprunteur