MENU

Le nombre de départements en alerte sécheresse continue d’augmenter. De 38 le 26 juin, puis 47 le 3 juillet, ce sont ce mercredi 62 départements qui font l’objet de mesures de restriction d’eau par arrêté préfectoral.

Alerte sécheresse : quels sont les départements concernés ?

Le quotidien régional Ouest France a publié ce jour une carte des départements en alerte sécheresse :

Que signifient les différents niveaux d’alerte ?

Le ministère du Développement durable distingue 4 niveaux d’alerte :

  • vigilance sécheresse (niveau zéro) : les habitants font l’objet de mesures d’informations et sont incités à réduire leur consommation d’eau sans que cela ne soit encore obligatoire.
  • alerte sécheresse (niveau 1) : les prélèvements agricoles sont réduits de moitié ou interdit 3 jours par semaine. Pour les particuliers, les activités nautiques, l’arrosage des jardins ou le lavage de sa voiture sont interdits certaines heures de la journée.
  • alerte renforcée (niveau 2) : les prélèvements agricoles sont réduits à 3,5 jours par semaine. Les particuliers ont les mêmes interdictions que pour une alerte de niveau 1 mais celles-ci s’étalent sur de plus longues heures ou deviennent totalement proscrites.
  • crise sécheresse (niveau 3) : les prélèvements d’eau ne sont autorisés que pour les usages prioritaires : eau potable, salubrité, sécurité civile et santé.

Les heures de restrictions, les périmètres sur lesquelles elles s’étendent et les activités concernées sont décidées par les préfectures et peuvent donc évoluer d’un département à un autre.

Quelles sanctions pour ceux qui ne respectent pas les mesures de restriction ?

En cas de non-respect des consignes de restriction d’eau, les contrevenants risquent une amende de 5e classe, c’est à dire entre 1500 et 3000 euros.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation