MENU

Trouver un travail et un logement en même temps ? KeeSeek vous permet de faire d’une pierre deux coups. Cette startup implantée à Strasbourg (Bas-Rhin) propose d’associer un hébergement temporaire avec des offres d’emploi (internes ou externes). La plateforme compte profiter du bail mobilité, rapporte Le Figaro.

Compatible avec le bail mobilité

Ce service devrait faciliter les démarches des salariés tout juste recrutés ou muté. « Le logement est l’un des plus gros freins à la mobilité, rendant certains postes difficiles à pourvoir et poussant certains candidats à refuser des postes intéressant. Avec notre plateforme en ligne ou notre appli mobile nous comptons bien fluidifier le marché de l’emploi », explique Marie-Pierre Mahé, cofondatrice de KeeSeek. L’entreprise propose des logements meublés.

La startup espère décoller grâce au nouveau bail mobilité. Pour rappel, la formule du bail mobilité existe depuis le 3 juin dernier. Ce bail court d’une durée de 1 à 10 mois vise notamment les étudiants, les personnes en formation ou les salariés en mission temporaire professionnelle. Ce nouveau contrat non reconductible fonctionne sans aucun dépôt de garantie. Le locataire peut bénéficier de la garantie Visa pour le logement et l’emploi (Visale).

17 000 logements disponibles

KeeSeek se développe actuellement dans l’incubateur Fnaim Lab. « Le bail mobilité s’inscrit pleinement dans notre vision du rôle du parc privé locatif et permet à la Fnaim de soutenir une politique publique », indique Jean-Marc Torrollion, président du syndicat professionnel. KeeSeek collabore désormais avec Pôle emploi et de nombreux employeurs. La plateforme revendique au moins de 17 000 logements meublés disponibles pour les candidats.

Emploi saisonnier, stage ou job à durée déterminé (CDD)… Aujourd’hui, une entreprise sur deux peine à recruter. « Pour sortir de notre très grave problème de logement, il faut absolument cesser cette folie furieuse consistant à opposer locataires et propriétaires », affirme Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires.  KeeSeek compte bien s’imposer sur le marché du logement sans garantie de solvabilité.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation