MENU

La vague de froid n’a pas gelé la solidarité. Geoffroy de Reynal a mis au point l’Iglou pour venir en aide aux sans-abri de Bordeaux (Gironde). Cet abri isotherme permet de dormir au chaud en conservant la chaleur du corps, rapporte France Info. Il fonctionne grâce à un assemblage de mousse de polyéthylène isolante et d’aluminium, précise France Bleu Gironde.

15° à 20° Celsius à l’intérieur

L’abri mesure 2 mètres de long pour 1,20 mètre de large. D’une hauteur de 90 centimètres, l’Iglou ne sert qu’à dormir allongé. Il maintient une température de 15° à 20° Celsius degrés, malgré des températures extérieures négatives. L’Iglou peut accueillir jusqu’à 2 personnes, rapporte Science Post. Geoffroy de Reynal s’est concentré sur le « renouvellement de l’air sans perdre la chaleur ». Pour lui, « c’est clairement une histoire de survie. Si l’on ferme les aérations, on ne peut plus respirer ».

Les associations d’aide aux sans-abri se félicitent de cette initiative. « On a des personnes qui dormaient peu ou qui ne pouvaient dormir la nuit à cause du froid et qui, maintenant, ont la possibilité de se reposer quelques heures sans trembler » explique Morgan Garcia, le coordinateur de la mission squat de Médecins du monde à Bordeaux. L’abri répond à l’urgence, depuis que la vague de froid « Moscou-Paris » s’est abattue sur la France le 26 février dernier.

18 000 euros récoltés sur Ulule

Comme tous les habitats temporaires, l’Iglou de Geoffroy de Reynal n’est cependant pas parfait. C’est « un endroit relativement petit (…) très adapté au repos, mais pas à la vie quotidienne », admet Morgan Garcia. Pour corriger cet inconvénient, son concepteur fourmille d’idées d’amélioration. « On aimerait rendre l’Igloo plus facilement transportable, et modulable également, pour qu’il puisse accueillir des familles » précise Geoffroy de Reynal.

L’abri vise à « rendre la vie un peu moins difficile quand on vit dehors, mais rien de plus (..) Ce n’est pas parce que vous avez un Iglou que vous n’êtes plus SDF, loin de là », concède le Bordelais. Ce projet n’aurait jamais vu le jour sans la contribution des internautes. Geoffroy de Reynal a financé l’Iglou grâce à une campagne de financement participatif. Sur un objectif de 5 000 euros, les contributeurs ont donné près de 18 000 euros ! De quoi poursuivre l’aventure.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation