MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Comparer
Partager sur

Déployé à partir de 2015 par Enedis sur tout le territoire français, le compteur électrique intelligent Linky équipe actuellement plus de sept millions de foyers. Et le rythme des installations est soutenu : 30 000 boîtiers sont quotidiennement installés, selon Enedis, contre 19 000 au printemps dernier. Mais le dispositif, désormais obligatoire et présenté comme révolutionnaire il y a deux ans, n’est pas du goût de tous les consommateurs.

Une facturation au centime près

Linky est chargé de simplifier les relevés de compteurs pour tout le monde : l’électricien comme les usagers. Il n’est plus utile de se déplacer. La consommation est mesurée et transmise jusqu’au fournisseur d’électricité, ce qui permet une facturation au centime près. Non seulement les relevés peuvent fournir une courbe de charge permettant de voir à quel moment le foyer consomme le plus mais le boîtier peut aussi recevoir des ordres à distance pour changer la puissance électrique délivrée.

Mais voilà, si certains particuliers et des associations se montrent sceptiques sur l’intérêt du boîtier, c’est aussi le cas de certaines communes qui en interdisent la pause sur leur territoire. C’est le cas de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) ou encore de Bagneux (Hauts-de-Seine). Cette dernière a même dû s’expliquer au tribunal, rapporte France Inter.

Des incendies de boîtiers dénoncés

Certains détracteurs de Linky craignent l’exposition aux champs électromagnétiques mais l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a jugé le risque très faible. Avec sa faculté de dialoguer avec le fournisseur d’électricité, le boîtier vert crispe les défenseurs de la vie privée même si les données de consommation détaillées ne sont pas collectées sans l’accord de l’usager, précise France Inter. Ces dernières semaines, le compteur aurait également provoqué des incendies, d’après plusieurs témoignages que le gestionnaire du réseau de distribution dément fermement.

Malgré toutes ces inquiétudes, Linky serait l’un des atouts incontournables de la transition énergétique prônée par le gouvernement, précise Philippe Monloubou, président du directoire d’Enedis. « Fin 2017, on aura des villes entières « full Linky » [qui] pourront décider de manière objective où faire porter leurs efforts en termes d’efficacité énergétique, sur quels bâtiments, etc. ». Allié de poids, Nicolas Hulot, qui a refusé un temps qu’on installe le nouveau compteur chez lui, fait maintenant confiance à son agence.

D’ici fin 2018, 16 millions de compteurs devraient être installés en France.

Comparer les devis habitation
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation