Le dépannage à domicile, un facteur de risque d’escroquerie ? La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a publié ce lundi une enquête sur les pratiques des dépanneurs à domicile. Le « taux d’anomalie » a augmenté de 3% entre 2015 et 2016.

Des méthodes « de plus en plus agressives »

Plombiers, chauffagistes, serruriers, installateurs thermiques, professionnels multi services spécialisés en climatisation, en huisserie et vitrerie et en petits travaux de bâtiment… L’organisme public a contrôlé 624 entreprises de dépannage à domicile. La DGCCRF pointe du doigt des méthodes « de plus en plus agressives », des « montants de plus en plus importants » et des travaux « pas indispensables ». Ces comportements justifient « une action déterminée et répressive de (ses) services ».

Parmi ces professionnels passés au crible, 56% étaient en infraction en 2016 (contre 53% en 2015). Dans la catégorie rappel à la loi, 174 ont reçu un avertissement et 70 ont fait l’objet d’une injonction à corriger leurs pratiques. Dans la catégorie sanctions civiles et pénales,105 contrevenants ont récolté un procès-verbal d’infraction pénale. 41 professionnels n’ont eu qu’un procès-verbal d’amende administrative, quand 104 ont fait l’objet d’un dossier de contentieux.

« Abus de faiblesse et pressions psychologiques »

L’organisme dépendant de Bercy dépeint les pratiques du secteur. « Certains dépanneurs se montrent agressifs et menaçants envers des clients qui contestent le prix », ce qui entraîne « des abus de faiblesse et des pressions psychologiques » sur les consommateurs. Déraper devient plus facile face à des clients que l’urgence de la situation a rendus « vulnérables ». La DGCCRF épingle même un record, un changement de serrure facturé 6.000 euros !

Ces mauvaises pratiques révèlent aussi un manque de régulation du secteur. Les dépanneurs en cause n’ont pas toujours la qualification professionnelle requise pour exercer certains métiers. Depuis avril dernier, la loi encadre 21 activités de dépannage au domicile des particuliers. Parmi elles figurent notamment la maçonnerie, la menuiserie, la serrurerie, la plomberie ou encore les travaux de peinture. Ces artisans doivent respecter des obligations de protection des consommateurs.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances habitation