MENU

Les détecteurs de fumée (Daaf) ont sauvé 400 vies en deux ans, révèle ce lundi RTL. La mortalité annuelle due aux incendies domestiques a baissé de 25%. Depuis mars 2015, la loi Morange oblige les foyers à installer détecteur de fumée (Daaf). Le ministre de l’intérieur Bruno Le Roux (PS) et la ministre du logement Emmanuelle Cosse (EELV) ont dressé ce lundi le bilan de cette mesure, à l’occasion du lancement d’un film pédagogique sur la sécurité incendie domestique. Les résultats sont positifs. 200 vies par an ont ainsi été sauvées grâce à ce dispositif. Le nombre de morts à cause des incendies domestiques a chuté de 800 à 600 par an.

Changer les piles

L’appareil n’est toutefois efficace qu’à condition de l’entretenir, en le dépoussiérant et en pensant à changer les piles. C’est ainsi qu’un Daaf a sauvé la vie d’une famille du Bas-Rhin (Alsace), rapporte France Bleu Alsace. En l’absence des parents partis travailler, le détecteur se met à sonner. « J’ai crié pour réveiller mes sœurs qui n’avaient rien entendu » malgré l’alarme de 85 décibels, raconte Julie, l’aînée de 16 ans. Sans le Daaf, la jeune fille assure qu’elle serait « morte asphyxiée« . Le père de famille avait récemment changé les piles.

Si le détecteur de fumée est désormais obligatoire à chaque niveau de votre logement, il n’existe aucun dispositif de sanction légale pour punir les contrevenants. Côté assurance habitation, certains assureurs proposent des réductions de votre prime annuelle si vous possédez un Daaf aux normes. Rédigez un courrier pour indiquer l’installation de l’appareil, et joignez-y la facture de votre achat. Pour rappel, en cas d’incendie, votre assurance habitation peut refuser de vous dédommager si vous n’aviez pas installé de détecteur.

La France, mauvais élève de l’Europe ?

Si la mortalité due aux incendies domestiques recule, la France reste à la traîne en Europe. D’autres pays comme l’Allemagne ou l’Angleterre ont déjà enregistré une baisse de 60% de la mortalité suite à l’obligation légale de s’équiper en détecteurs de fumée. La cause serait à chercher du côté de la communication sur le sujet. En effet, nos voisins européens seraient mieux renseignés sur le fonctionnement et l’entretien des Daaf, mais surtout mieux sensibilisés aux bons réflexes en cas d’incendie.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation