MENU

Vous vous souvenez du sauvetage du château de La Mothe-Chandeniers ? La startup Dartagnans et l’association « Adopte un château » récidivent avec le château fort de l’Ebaupinay à Breuil-sous-Argenton (Deux-Sèvres), rapporte Ouest-France. Ces deux acteurs ont lancé une campagne de financement participatif le 31 août dernier.

Récolter 650 000 euros

C’est un patrimoine en péril à restaurer. Le château fort de l’Ebaupinay présente une architecture médiévale militaire typique du XVe siècle. La bâtisse classée aux monuments historiques se compose d’une forteresse avec quatre grosses tours d’angle, plus une cinquième sur sa coursive principale. Défendu par de larges douves, le château se trouve au cœur d’un domaine de cinq hectares. Le bâtiment en ruines a brûlé en 1796 pendant les guerres de Vendée.

Objectif du projet de restauration, réunir 650 000 euros d’ici le 1er novembre prochain. L’opération a déjà séduit déjà plus d’un millier de contributeurs, qui ont versé un peu moins de 114 000 euros. Les fonds serviront à créer « un chantier médiéval à ciel ouvert accessible aux bénévoles et aux professionnels » avec des matériaux d’époque, a expliqué Romain Delaume, PDG de Dartagnans, dimanche dernier dans les colonnes du Parisien.

Ambiance médiévale

Dès que la somme sera réunie, le château deviendra une société par action simplifiée (SAS). Dartagnans et « Adopte un château » détiendront 20% du capital. Les actionnaires se partageront les 80% restants. Pour obtenir une part du château, chaque donateur doit mettre au minimum 50 euros sur la table. Ce prix donne droit notamment à une entrée libre gratuite à vie dans le château. Ce bien à vendre depuis sept ans pourrait à terme accueillir 50 000 à 60 000 visiteurs par an.

Pour attirer les touristes, la SAS veut les faire rêver. « Nous voulons que ce lieu soit une immersion dans le Moyen Âge. Ceux qui feront vivre le site, laisseront leurs téléphones portables et leurs jeans pour porter des vêtements de l’époque. Notre but est aussi d’évoquer la vie quotidienne au Moyen Âge », a déclaré Julien Marquis, fondateur de « Adopte un château ». Un avant-goût du parc du Puy-du-Fou (Vendée), qui se trouve à seulement une cinquantaine de kilomètres.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation