Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Comparer
Partager sur

Des dépenses qui pourraient doubler en 30 ans

Ce n’est un secret pour personne, les sinistres climatiques sont en hausse constante. Sur ces trente dernières années (1989-2019), les indemnisations en la matière se chiffrent à 70 milliards d’euros. Une somme déjà astronomique. Mais si l’on en croit les projections guère réjouissantes de la Fédération française de l’assurance (FFA), d’ici à 2050, ce chiffre serait porté à 143 milliards d’euros, soit plus du double.

Les sécheresses, qui augmenteraient de 212 %, seraient trois fois plus coûteuses, portant les dépenses cumulées à 43 milliards d’euros. Quant au coût des inondations (dans l’hypothèse d’une augmentation de 81 %), il passerait la barre de 50 milliards d’euros.

Ces chiffres reposent sur le scénario le plus pessimiste, selon lequel les températures globales grimperaient de 4 °C par rapport à l’ère préindustrielle. On peut alors raisonnablement penser que l’inaction climatique coûterait plus cher que de fortes mesures prises pour limiter les émissions de CO2.

Des primes d’assurance qui augmentent en conséquence

Ces prochaines décennies, il faut ainsi s’attendre à une sévère hausse des cotisations. Selon l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), elles pourraient augmenter de 130 à 200 % d’ici 2050. Cela représente, chaque année, une hausse de 2,8 à 3,7 %.

D’autres facteurs en cause dans cette hausse

Le réchauffement climatique serait responsable de cette augmentation des coûts à hauteur de 40 %. Les 60 % restants seraient imputables à la croissance du produit intérieur brut (PIB).

Car, non seulement, les biens coûtent de plus en plus cher, ce qui impacte automatiquement les dépenses des assurances en cas d’indemnisation. Il faut aussi prendre en compte l’extension future des villes, qui aura pour effet d’augmenter le nombre de biens à assurer. Et qui dit plus de biens à assurer, dit augmentation du risque de sinistre, donc encore une fois, dépenses démultipliées.

Bien assurer son logement avec lesfurets

Sauf si vous vivez dans une maison individuelle, vous devez obligatoirement prendre une assurance habitation, ne serait-ce qu’au titre de la responsabilité civile, afin de couvrir les dommages que votre habitation pourrait causer à autrui.

Le conseil de François !
Dans tous les cas, souscrire une assurance habitation est vivement recommandé. Avec les furets, comparez les offres en quelques minutes et économisez en moyenne 119 € tout en conservant les mêmes garanties !
Comparer les devis habitation
Partager sur
Comparer les devis habitation