MENU

Les ventes de logements sociaux aux particuliers devraient s’accélérer dans les années à venir. Plus de 70 bailleurs HLM, soit un dixième de l’ensemble des organismes, sont prêts à vendre quelque 11 000 logements via l’organisme Action Logement, a annoncé ce dernier lundi 13 novembre.

Le gouvernement encourage le secteur à accélérer les ventes pour se financer. Il a d’ailleurs récemment réclamé 1,5 milliard d’euros annuels d’économies au monde HLM d’ici 2020. Les ventes de logements constituent l’une des pistes qui permettra aux bailleurs de répondre à cet objectif ambitieux.

Multiplier le nombre de ventes par quatre

L’exécutif table sur 40 000 ventes annuelles, contre moins de 10 000 actuellement, mais il ne l’a pas inscrit dans la loi logement, adoptée en octobre par les parlementaires. Celle-ci simplifie toutefois les procédures avec notamment la création d’intermédiaires dédiés à la vente, les organismes nationaux de vente (ONV).

Mais la création de ces organismes n’interviendra pas avant la promulgation de la loi d’ici la fin de l’année. Action Logement, organisme paritaire entre les organisations patronales et les syndicats, prévoit déjà de lancer le sien début 2019 et a diffusé cet été un appel aux intéressés.

A sa clôture fin octobre, « 71 bailleurs volontaires ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt », annonce lundi dans un communiqué Action Logement, dont la mission consiste d’abord à faciliter l’accès au logement des salariés. « Il a permis de recenser 11 000 logements susceptibles d’être acquis », précise l’organisme.

Les locataires prioritaires

Cette procédure vise à vendre des logements aux particuliers, en premier lieu les locataires, afin de leur permettre, selon les termes d’Action Logement, « de bénéficier d’une opportunité d’accession sociale à la propriété, dans des conditions sécurisées ».

La version finale de la loi n’a pas introduit la possibilité de céder des logements à de grands acteurs privés sur le principe du démembrement : ils les auraient récupérés après le départ du locataire. Introduite par un amendement lors des débats à l’Assemblée, cette ouverture a été supprimée au Sénat.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation