Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Comparer
Partager sur

Plusieurs centaines de plaintes ont été déposées ces derniers mois par des personnes qui, alors qu’elles souhaitaient vendre un bien immobilier, ont été victimes d’une escroquerie de la part de mystérieux intermédiaires. Ces derniers leur proposent une mise en contact avec un acheteur providentiel, intéressé et prêt à conclure la transaction rapidement. Des commissions ou des frais de dossier s’élevant à plusieurs centaines d’euros sont à chaque fois demandés pour valider la visite de l’acheteur. Qui est en fait inventé de toutes pièces et ne se présente jamais.

450 euros pour rencontrer le potentiel acquéreur

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui a reçu les plaintes des propriétaires trop contents de trouver facilement un acquéreur, travaille sur cette arnaque depuis deux ans, raconte Le Parisien. Et a constaté que la technique utilisée par les escrocs est toujours la même.

Après la mise en vente d’un logement sur un site internet spécialisé ou sur Le Bon Coin, les propriétaires sont contactés, souvent par téléphone, par un interlocuteur se faisant passer pour un professionnel de l’immobilier qui aurait trouvé un acheteur. Les arnaqueurs demandent en général autour de 450 euros à leurs victimes pour leur faire rencontrer l’acquéreur. Une somme à payer par virement et qui, dès sa réception, rend l’interlocuteur subitement injoignable.

Monchoiximmo.com, Justimmo.com ou encore mavisionimmo.com

Et en cas de doute des personnes ciblées, les fraudeurs s’achètent une crédibilité professionnelle grâce à un site internet qu’ils invitent leurs proies à consulter. Sous des noms comme Monchoiximmo.com, Justimmo.com ou encore mavisionimmo.com, ces plateformes apparaissent sur la toile et disparaissent tout aussi vite. Souvent truffées de fautes d’orthographe et de grammaire, elles suffisent cependant parfois à berner les vendeurs.

Si cette arnaque a pris des proportions alarmantes, son existence n’est pas encore largement connue du grand public, ni même des – véritables – acteurs du secteur des transactions l’immobilières. Mais pour échapper à cette escroquerie comme à d’éventuelles autres, la prudence impose. Il ne faut ainsi pas envoyer d’argent sans informations confirmées et détaillées et bien réfléchir avant de faire confiance à un tiers au téléphone ou en ligne…

Comparer les devis habitation
Partager sur
Comparer les devis habitation