MENU

Les taux de crédits immobiliers restent très favorables. Dans certaines villes pourtant, il vaut mieux rester locataire. Prix au mètre carré, taxe foncière, montant des loyers… Dans une étude publiée ce mercredi 12 septembre, le courtier MeilleurTaux a évalué une série de critères.

Ces exceptions qui confirment la règle

Devenir propriétaire intéresse toujours autant les Français. En moyenne, un logement de 70 mètres carrés se rentabilise en 2 ans et 8 mois. Puisque les petites surfaces coûtent plus cher au mètre carré, comptez 3 ans et 1 mois pour rentabiliser l’achat d’un bien de 30 mètres carrés. « Il est clair qu’aujourd’hui mieux vaut dans la très grande majorité des villes de France acheter sa résidence principale plutôt que d’engloutir ses revenus dans un loyer ! », souligne l’étude.

Cette règle comporte cependant des exceptions. Dans certaines villes où le marché de l’immobilier reste très tendu, l’acheteur attend beaucoup plus longtemps pour rentabiliser son achat. Dans la capitale, comptez en moyenne 11 ans et 6 mois pour dépenser moins d’argent en tant que propriétaire de votre logement. La Ville-Lumière reste cependant un cas particulier, où le mètre carré se négocie au-delà de 9 000 euros.

Les cas de Bordeaux et de Lyon

En région parisienne, deux villes se révèlent intéressantes pour les locataires. A Montreuil (Seine-Saint-Denis) et Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), un achat se rentabilise en 7 ans et 6 mois à cause de la proximité de Paris. Si vous déménagez avant ce délai, mieux vaut rester locataire. Hors d’Ile-de-France, deux métropoles présentent le même profil. C’est le cas de Bordeaux (Gironde) où les prix de l’immobilier ont fortement augmenté ces dernières années.

Dans la capitale girondine, un achat se rentabilise au bout de 11 ans seulement. C’est légèrement plus long qu’à Lyon (Rhône), où un achat se rentabilise en l’espace de 9 ans. Notez qu’au prix de l’achat s’ajoutent la taxe d’habitation et la hausse de la fiscalité foncière. « En moyenne, pour les 10 grandes métropoles françaises, la fiscalité locale représente 183 euros de plus par mois à acquitter », précise Maël Bernier, directrice de la communication chez MeilleurTaux.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation