MENU

Abris de jardin, piscines ou les vérandas… La « taxe d’aménagement » va augmenter en 2018, indique un arrêté paru le 10 janvier dernier au Journal officiel. La valeur forfaitaire qui sert de base au calcul de cette taxe vient d’être revalorisée de 3%, rapporte Boursorama.

726 euros le mètre carré hors Ile-de-France

Instaurée en 2012, cette taxe concerne « toutes les opérations d’aménagement, de construction, de reconstruction et d’agrandissement de bâtiments ou d’installations, nécessitant une autorisation d’urbanisme ». Hors Ile-de-France, le montant de cet impôt s’élève à 726 euros le mètre carré. Elle atteignait 705 euros l’année dernière. En Ile-de-France, comptez 823 euros le mètre carré. Cette somme plafonnait à 799 euros l’année passée.

Dans le détail, le propriétaire du terrain doit payer dès qu’il construit une infrastructure de plus de 5 mètres carrés. Le dispositif concerne tous les bâtiments de type abri de jardin, véranda, garage, combles, caravane ou encore mobil-home. D’autres éléments sont soumis à une valeur forfaitaire fixe. Comptez 200 euros du mètre carré pour une piscine, 3 000 euros par installation pour une éolienne et 10 euros du mètre carré pour les panneaux photovoltaïques.

Un calculateur en ligne pour s’y retrouver

La « taxe d’aménagement » s’applique sans conditions de ressources. En revanche, elle varie selon lieu de résidence. Le montant de l’imposition dépendra du taux fixé par la collectivité locale. Notez que la taxe se divise en trois parts. La part communale compte normalement pour 1% à 5%. Notez cependant qu’en période de gros travaux de voirie ou de création d’équipements publics, ce pourcentage peut atteindre jusqu’à 20%.

De son côté, la part départementale ne peut pas dépasser les 2,5%. Enfin, la part régionale n’excède pas 1%. Les collectivités locales conservent aussi le droit d’exonérer leurs administrés de cette taxe… Mais en raison de la suppression de la taxe d’habitation, il est peu probable que les collectivités renoncent volontiers à cette source de revenus. Pour aider les Français à s’y retrouver, l’Etat a mis en ligne un calculateur gratuit.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation