MENU

Une tour en bois de 350 mètres dans un pays connu pour ses tremblements de terre ? C’est le très sérieux projet élaboré par la société Sumitomo Forestry, branche forestière de l’un des plus gros et anciens conglomérats nippon. L’entreprise compte ainsi célébrer son 350e anniversaire en 2041, rapporte Le Figaro.

Un projet estimé à 4,5 milliards d’euros

Sumimoto Forestry veut implanter sa tour à Marunouchi, un quartier populaire de Tokyo où se situe le palais impérial, précise Le Moniteur. La construction de 70 étages se composera à 90% de bois et à 10% de métal. Ce mélange permettra à l’édifice de résister aux vents violents (typhons) et aux séismes qui frappent régulièrement le Japon. L’immeuble hébergera des logements, des bureaux mais aussi des commerces et un hôtel.

Le bâtiment offrira une superficie de 455 000 mètres, soit 6500 mètres carrés par étage. Pour Sumimoto Forestry, le bois sera une matière première facile à trouver. L’entreprise estime cette industrie trop peu exploitée au pays du Soleil-Levant. Les forêts couvrent les deux tiers du Japon, mais le bois produit localement ne représente que 30% de la consommation nationale. Le projet baptisé W350 devrait coûter 600 milliards de yens, soit 4,5 milliards d’euros.

Savoir-faire japonnais avec le bois composite

Actuellement, le plus haut bâtiment en bois du Japon s’appelle la Commons Tallwood House. Il s’agit d’un immeuble de 18 étages, qui mesure 53 mètres de haut. Cet édifice a été ouvert l’automne dernier par l’université de la Colombie-Britannique de Vancouver (Canada) pour accueillir des étudiants. Le bois effectue son grand retour dans la construction, mais pas uniquement au Japon. Cette mode touche aussi la France, notamment à Paris (Ile-de-France) et Bordeaux (Gironde).

Toutefois, aucun de ces immeubles français n’atteint l’ampleur du projet japonnais W350. Dans l’hexagone, les tours ne dépassent pas 50 mètres de haut. Le Japon ne manque pas d’occasions de montrer son savoir-faire dans les constructions à base de bois composites. Le futur stade national utilise cette matière, rapporte Futura-Sciences. Le bâtiment en cours de construction devrait être inauguré pour les jeux olympiques de 2020.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances habitation