MENU

En 2015, le coefficient de revalorisation des valeurs locatives avait été de 1,009. Il sera légèrement plus élevé en 2016 puisque passe à 1,01. La taxe d’habitation, celle foncière sur les propriétés bâties et non bâties ainsi que la cotisation foncière des entreprises (CFE) sont calculées sur la valeur locative des biens immobiliers soumis à ces impôts. Elle est revalorisée suivant trois types :
• Une revalorisation annuelle faisant suite à des changements tels que des travaux
• Une réactualisation tous les trois ans prenant en compte la dernière révision générale
• Une révision générale des valeurs locatives est également effectuée tous les six ans

En plus de ces trois révisions, les valeurs locatives subissent une majoration appliquée chaque année par la loi de finances et qui sera donc de 1,01 pour l’année 2016. Ces coefficients reposent sur l’évolution des loyers de l’avant-dernière année précédant celle de l’imposition.

À compter de 2017, la taxe foncière et celle d’habitation seront marquées par la fin progressive de l’exonération pour les personnes concernées. L’abattement sur la valeur locative passera ainsi à 2/3 en 2017 et de seulement 1/3 en 2018.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation